Poker Retards 2012 : faites entrer les nominés

Poker Retards 2012 : faites entrer les nominés

Le 02/03/2012 | Réagissez à cet article 

Le monde du poker montre une nouvelle fois qu’il a de l’humour. En effet, la saison 2 tant attendue de la part des fans de poker arrive, il s’agit bien évidemment du « Poker Retards », aussi appelé « Les Nanards du poker ».

Le poker a de l'humour

Comme durant la première édition qui a rencontré un succès aussi vif qu’inattendu, l’objectif est de désigner les pires joueurs comme les pires émissions liées au poker. Les Poker Retards pour les joueurs, c’est un peu comme les « Gérard » du cinéma qui sont décernés tous les ans, et, dont le ton potache et acide a fait des émules, même dans le poker. En somme, il s’agit d’énumérer avec humour tous les fails qui ont émaillé la dernière année de poker, et ils sont nombreux.

Depuis quelques années, les cérémonies sont de plus en plus nombreuses dans le monde de ce divertissement, l’occasion était donc trop belle pour ne pas prendre le contrepied de celles-ci. Pas de paillettes, pas de fioritures mais énormément d’humour sur le poker. A ce titre, cet évènement se retrouve même en couverture du magazine « Livepoker », c’est dire. L’autodérision sera une nouvelle fois de mise, pour les votants comme pour les malheureux nominés.

Les Poker Retards 2012, les nominés sont…

Ils sont 52 à voir leur nom pouvant potentiellement apparaitre dans la légende du poker (sic). Au fil des 13 catégories, tous les internautes peuvent voter une fois par jour dans chacune des catégories. A noter qu’une courte inscription est nécessaire cette année pour donner son avis sur les Nanards 2012.

Il sera ainsi notamment possible d’élire le Retard du désespoir féminin, à savoir celle qui est splendide mais sur laquelle personne ne miserait un kopeck (Sarah Herzali qui jouait sur SAjOO Poker, Caroline Boutier, Anaïs Lerouge ou Margaux Ponnelle), le Retard de l’émission Hors Sujet qui est censée parler du poker mais qui n’y arrive pas, ou encore, le Retard du désespoir masculin, à savoir le joueur qui soigne son apparence : Antonin Teisseire (photo), Patrick Bruel, ElkY ou Jean-Jacques Mars ?. Faites votre choix pour permettre aux heureux élus d’être sous les feux de la rampe.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères