Le PSG recherche un sponsor puisque le site Unibet n’a pas de licence

Le PSG recherche un sponsor puisque le site Unibet n’a pas de licence

Le 07/07/2010 | 1 commentaire

Alors que BetClic apposera son logo sur les maillots de l’OM et de l’OL dès le début du championnat, le PSG garde pour le moment le maillot vierge de tout sponsor. Son accord avec Unibet pourrait être révisé voire annulé.

A la recherche d’un sponsor

L’année dernière, le PSG signe un accord avec Unibet en étant quasiment assuré de son homologation. Mais à l’heure actuelle l’opérateur suédois n’a toujours pas reçu son précieux sésame.

Le troisième club français est encore cette année contraint de trouver un nouveau sponsor en urgence avant le début de la nouvelle saison. Quant à savoir si le club attendra la licence d’Unibet, rien n’est moins sûr. Le Paris Saint-Germain semble remettre en cause l’opérateur suédois. Le club aurait pris contact avec d’autres bookmakers ayant, eux, obtenu leur agrément de l’ARJEL. Le divorce semble déjà être consommé, PSG.fr a déjà supprimé les multiples publicités d’Unibet sur le site. Encore toléré un mois avant la légalisation des jeux en ligne, ce sponsoring est devenu complètement illégal.

Une relation floue entre le PSG et Unibet

Le partenariat entre les deux marques avait mal commencé. En 2008, le club parisien avait porté plainte contre plusieurs opérateurs, dont Unibet, pour usage illicite de la marque PSG dans leur grille de paris. L’année suivante, la hache de guerre est enterrée. Les deux marques concluent un accord de sponsoring de 500 000 € par an dans lequel le club s’engage à promouvoir Unibet dès l’ouverture des sites en .fr. Puis par la suite Unibet devait débourser un peu plus de 2 millions d’euros par an afin de s’afficher au dos des maillots du club pour 3 saisons.

Le 8 juin, alors que l’ARJEL dévoile en urgence la liste des heureux élus, l’affaire s’effondre. Unibet n’obtient pas sa précieuse licence. La cause de se refus ? Le dossier de l’opérateur serait incomplet, l’ARJEL lui reproche des lacunes au niveau du « système de sécurisation informatique ». La haute autorité place ce problème en tête de ses exigences, son cahier des charges inclurait 6 000 pages dont 5 000 centrées sur les questions d’informatique.

Unibet ou FrancePari ?

Le club parisien pourrait-il être sponsorisé par FrancePari ? Pour l’instant rien n’est encore décidé au PSG. Début juin, Unibet s’associe au tout nouveau homologué France Pari en attendant sa possible licence de l’ARJEL. Mais l’opérateur n’a toujours pas ouvert son site de paris en ligne, manquant le grand rendez-vous de la Coupe du monde.

Unibet change alors son fusil d’épaule et « revend » ses clients français à une société maltaise opérant pour le site Parisbet. La société est illégale en France et a été obligée de fermer le site fin juin. Les joueurs ne sont pas prévenus par Unibet de ce changement de statut. Ils découvrent, par un message laconique sur le site du suédois, que leur argent a déjà été transféré sur Parisbet.

L’ARJEL n’aurait pas du tout apprécié ces pratiques plus que douteuses. Si Unibet doit obtenir sa licence, ce ne serait en aucun cas avant début 2011, selon des sources proches de l’Autorité de régulation. Selon ces mêmes sources, le site envisagerait sérieusement d’abandonner le marché français.

Vos réactions (1)
Denis, le 09/07/2010

Que le PSG se retourne du côté du PMU...


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères