Le poker l’a rendu millionnaire à seulement 22 ans

Le poker l’a rendu millionnaire à seulement 22 ans

Le 16/08/2014 | Réagissez à cet article 

Tout jeune, Hugo Pingray est déjà millionnaire grâce à ses talents en matière de poker. Depuis le début de sa courte carrière, il a déjà empoché 1,3 million de dollars. Ses récentes victoires ont mis en lumière ce joueur calme et intuitif.

Le Monster Stack des WSOP a changé sa vie

Un compte en banque bien rempli et un regard lucide sur le monde qui l’entoure, voici le destin d’Hugo Pingray. Grâce à l’épreuve du Monster Stack, il a su, grâce à un buy-in de 1 500 dollars, mettre à genoux plus de 7 800 joueurs. Ce tournoi d’une durée de 5 jours n’est pas le plus médiatique, mais les montées d’adrénaline sont au rendez-vous.

Grâce à cette magnifique victoire, il fait partie du cercle très fermé des Français ayant remporté un bracelet aux championnats du monde. Il est apparu particulièrement détendu lors de la finale, pourtant, de son propre aveu, il a indiqué avoir été un peu stressé à cause de la fatigue accumulée. Alors qu’il jouait son premier tournoi de cette envergure, il a su maitriser ses doutes et faire preuve d’une lucidité incroyable.

Un joueur fier pour son pays

Il a avoué être particulièrement fier au moment où la Marseillaise a résonné à Las Vegas. Depuis plus de 3 ans, il estime avoir travaillé pour progresser et atteindre ce niveau. Après sa finale remportée, il a également indiqué avoir réalisé quelques swaps avec d’autres joueurs pour limiter la « variance » du tournoi. Cela signifie qu’il va devoir donner de l’argent aux autres joueurs avec lesquels il a réalisé ces échanges. Au final, il lui restera tout de même une coquette somme.

Ses amis sont particulièrement fiers de lui et son nouveau statut de millionnaire n’y changera rien. D’ailleurs bon nombre d’entre eux étaient là pour le soutenir lors de la grande finale. Le mot-clé a été « prudence » pendant toutes les mains et ce leitmotiv semble l’animer dans sa vie de tous les jours. Les prochains rendez-vous sont programmés à l’EPT de Barcelone et de Deauville.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères