PMU avec Sciences Po dans la reconversion des sportifs de haut niveau

PMU avec Sciences Po dans la reconversion des sportifs de haut niveau

Le 29/11/2011 | Réagissez à cet article 

Le PMU s’est associé à Sciences Po en signant, lundi 28 novembre 2011, une convention de partenariat destinée à soutenir les sportifs de haut niveau admis au sein du nouveau programme de professionnalisation mis en place par Sciences Po. Ce nouveau volet vient compléter le dispositif de formation pour sportifs de haut niveau lancé en 2007.

La reconversion des sportifs de haut niveau

Les sportifs de haut niveau qui intègrent ce programme et souhaitent préparer activement leur reconversion professionnelle auront désormais la possibilité d’accéder à trois cursus selon leur profil :

  • un bilan d’orientation professionnelle en plusieurs séances, dont l’objectif est l’accompagnement de l’athlète dans l’élaboration de son projet professionnel,
  • un certificat de professionnalisation sur deux ans, qui a pour objectif, dès le niveau licence, l’acquisition des compétences et des bases théoriques nécessaires à la réalisation du projet professionnel.
  • un nouveau parcours certifiant qui propose, sur quatre à cinq séminaires courts, une vision transversale d’un champ de compétences.

PMU s’implique dans le monde du sport

Ce partenariat renforce l’implication du PMU dans le monde du sport et vient enrichir sa politique de mécénat et d’actions de Responsabilité sociale. Le PMU soutient notamment depuis de nombreuses années des initiatives en faveur de la reconversion des jockeys et apporte un soutien appuyé à diverses associations du monde du sport hippique.

« Le PMU est aujourd’hui un partenaire majeur du sport en France. Il nous a semblé important de soutenir ce programme pour les sportifs de haut niveau en reconversion et de rendre ainsi au sport une part de ce qu’il nous apporte » a déclaré Xavier Hürstel, Directeur Général délégué du PMU.

Deux anciens athlètes de haut niveau ayant suivi le programme sont venus témoigner de l’apport de cette formation dans leur trajectoire professionnelle, Stéphanie Cohen Aloro, ancienne championne de tennis et Julien Tchoryk, ancien joueur de badminton.

« Le déclic de l’entrepreneuriat, je l’ai ressenti dans le cadre du cours de stratégie où j’ai pour la première fois envisagé la création de mon magasin » a rappelé Julien Tchoryk qui a aujourd’hui lancé son site de vente en ligne de produits liés à la pratique du badminton et vient d’ouvrir un concept store « Plusdebad » à Paris.

 Inge Kerkloh-Devif, directrice de la Formation continue de Sciences Po se félicite de cette signature, car  « en s’associant à notre initiative, non seulement le PMU nous permet de monter en puissance sur le certificat de professionnalisation, mais donne aussi la possibilité d’offrir un nouveau dispositif de formation aux sportifs de haut niveau : le parcours certifiant. »

PMU, 1er opérateur de paris hippiques

Le PMU est le 1er opérateur de paris hippiques en Europe. Il finance à 80% la filière cheval, qui représente plus de 75.000 emplois directs en France, en lui reversant l’intégralité de son résultat net, soit 791 millions d’euros en 2010.

Le PMU est un partenaire historique du sport français : Partenaire Officiel du Tour de France depuis plus de 20 ans et de la Ligue Nationale de Cyclisme depuis 2011, le PMU est également Partenaire Majeur de la Ligue Nationale de Rugby et de la Fédération Française de Football, pour les Equipes de France, la Coupe de France et le football amateur. Acteur majeur des paris sportifs sur Internet, le PMU est le premier site de paris français.


Photo : Xavier Hürstel (à droite), directeur général délégué du PMU, Richard Descoings (à gauche), directeur de Sciences Po.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères