Que pensent les Français de l'ouverture des jeux d'argent en ligne ?

Que pensent les Français de l'ouverture des jeux d'argent en ligne ?

Le 16/04/2010 | Réagissez à cet article 

A deux mois de la date prévu pour l’application de la loi sur l’ouverture du marché des jeux d’argent en ligne, à quel comportement peut-on s’attendre de la part des Français ? Certaines enquêtes de l’institut de sondage TNS Sofres donnent des éléments de réponses en éclairant sur leurs points de vus.

Peur des addictions

Plus de la moitié des Français se disent méfiants quand aux jeux d’argent sur internet et 49% se déclarent pas confiants du tout, selon une étude de TNS Sofres, commandée par la presse française. De plus, une faible majorité de la population, 54% précisément, se dit ne pas être au courant de la prochaine ouverture du marché des jeux et paris en ligne. Quand à ceux qui le sont, plus des deux-tiers (67%) estiment que cette ouverture aura des conséquences négatives sur la santé et l’addiction des joueurs. La proportion augmente pour arriver à 71% si l’on observe seulement ce que pense la proportion de Français qui joue déjà. Ceux-ci sont  plus nombreux à avoir peur pour la santé que les non-joueurs, qui sont 64%. Et ce, malgré le fait que le gouvernement ne cesse de rappeler qu’il compte bien mettre le paquet au sujet de la lutte contre les dépendances aux jeux, avec un budget renforcé de 10 millions d’euros annuels (qui seront prélevés sur les recettes du jeu).

Craintes des arnaques

L’addiction n’est pas la seule crainte concernant la nouvelle loi, 55% d’entre nous redoutent une augmentation des arnaques. Là encore, la  proportion de joueurs ayant cette peur est plus importante que celle des français en général, elle atteint les 60%. Seul 13 % (16% pour les joueurs) pensent que cette libéralisation du marché aura des effets positifs. Selon 34% des Français, l’ouverture du marché n’aura pas les effets escomptés au sujet de la lutte contre les jeux clandestins, seul 21% pensent le contraire, 24% estimant qu’il n’y aura pas d’effets. Les français ne cachent donc pas leur pessimisme, notamment concernant le montant des tarifs et des gains. 30% des Français prédisent que la loi aura des effets négatifs sur les gains des joueurs contre 15%, qui pensent que les effets seront positifs. 28% d’entre eux pensent, quand a eux, qu’elle n’aura aucun effet là dessus. Quant aux tarifs, malgré la mise en concurrence, 26% pensent qu’il faut s’attendre à des effets négatifs (soit des tarifs à la hausse) alors que la même proportion s’attend à une stabilité et que 21% pensent que les prix vont baisser.

Les joueurs quitteront-ils leur bar PMU ?

Les jeux comme la Française de Jeux ou le PMU ont acquis, en plusieurs décennies d’existence, un statut très important dans notre société. Si bien qu’ils sont devenus incontournables, comme le souligne également le sondage réalisé par TNS Sofres, 48% de la population déclare jouer à des jeux d’argent et 13% qui affirment même y jouer souvent.  Cependant, c’est une pratique culturelle, entourée de pratiques sociales. Les joueurs ne se contentent pas de jouer, pour la plupart d’entre eux, c’est un moment de détente entre amis. On se rend au bar-tabac du coin pour jouer ses chiffres du Loto ou boire un verre en regardant la dernière course hippique.

Compte tenu de l’intérêt des Français pour les jeux mais aussi de leur habitude et de leur scepticisme face à internet, les jeux en ligne vont devoir répondre à des défis de taille. Apaiser les peurs, convaincre le public de l’intérêt de jouer sur la toile et surtout modifier les comportements des joueurs traditionnels, attachés à leurs habitudes de jeu, vont devoir constituer leurs premières missions, car seulement 3% des Français, non joueurs, envisagent de se  mettre à jouer à l’avenir.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères