Un homme mise et perd sa femme au poker !

Un homme mise et perd sa femme au poker !

Le 12/01/2013 | Réagissez à cet article 

Un fait divers tout simplement incroyable a eu lieu en Inde. Alors que ce pays va devenir (si ce n’est déjà le cas) l’une des plus grandes puissances mondiales dans les années à venir, il semblerait que la condition féminine soit à revoir comme en atteste une partie de poker peu banale.

A cours de liquidité, il mise… sa femme

Non loin de New Delhi, lors d’une partie de poker, un homme alors à sec a eu l’idée (que nous ne qualifierons pas) de miser se femme afin de se « refaire ». Toutefois, lors de cette main, il a perdu sa femme à qui il avait justement demandé la main il y a à peine quelques mois. Comme lors de toutes parties, le vainqueur a voulu récupérer son « du », c’est alors qu’il a essayé de kidnapper la jeune femme à son domicile, ni plus ni moins.

Heureusement, le « lot » a réussi à s’enfuir et à porter plainte auprès des autorités policières de Noida (un district non loin de New Delhi). Cette histoire absolument rocambolesque, qui concerne malheureusement le poker, a bien au lieu au début du mois de décembre de l’année 2012 et non il y a plusieurs siècles.

De plus, afin de ne pas arranger les histoires du « mari », il est important de souligner que ce dernier battait sa femme depuis plusieurs semaines, et, qu’il avait même essayé de la forcer à avoir des relations avec un membre de sa famille.

La condition féminine en Inde

Bien sûr, chaque pays dispose de son histoire, de ses problèmes et de ses faits marquants. Toutefois, sans tenir un discours impérialiste, la condition féminine en Inde est désastreuse depuis de nombreuses décades. Elles ne sont que très rarement prises en considération et leurs avis ne comptent que peu.

A l’heure où l’Inde est en train d’exploser au niveau commercial notamment, certaines mentalités devraient changer afin que ce pays devienne un pays respectueux de ses habitants et respecté à travers le monde.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères