Que mijote encore Rentabiliweb dans le jeu en ligne ?

Que mijote encore Rentabiliweb dans le jeu en ligne ?

Le 05/02/2010 | 2 commentaires

L’heure est au  rapprochement. C’est dans ce contexte que Rentabiliweb, société éditrice de sites et spécialisée dans le micropaiement en ligne (notamment pour les sites de jeux), attire de nouveaux actionnaires. Et pas les moins prestigieux.

Bouygues et la Française des jeux

Le monde du pari en ligne et des jeux d’argent intéressent les plus gros portes-monnaies comme le montre le nouvel accord entre TF1 et la FDJ. Les deux viennent tout juste de signer un important partenariat sur les jeux en ligne pour une durée de 3 ans.

Ainsi sera créé un nouvel espace dédié au jeu d’argent sur le site TF1.fr et sponsorisé par la FDJ.

Rentabiliweb lève des fonds

Les plus grosses fortunes de France décident d’investir sur la plateforme Rentabiliweb. PPR, le groupe de la famille Pinault (actionnaire d’entreprises comme la Fnac, Conforama, la Redoute, Gucci ou encore YSL) rejoint Bernard Arnault, président de LVMH, et Stéphane Courbit, connu notamment pour BetClic. Le non moins fameux Jean-Marie Messier, ancien patron de Vivendi tout juste relaxé par un tribunal des États-Unis, ainsi que le politicien Alain Madelin : tous seront réunis autour d’une table pour discuter de l’avenir de Rentabiliweb.

Crée en 2002, Rentabiliweb gère plus de 600 sites de jeux d’argent comme Toox.com et des jeux audiotel. De plus, la société détient des portails de jeux gratuits comme Jeu.org. Elle détient également des sites de rencontres comme Purflirt et Yesmessenger.

Mais Rentabiliweb s’est surtout fait connaitre lors du fiasco publicitaire de sa filiale Mailorama, site spécialisée dans le « cashback ». On s’en souvient, en automne dernier, le site avait organisé une distribution d’argent au pied de la tour Eiffel ayant entrainé un tel mouvement de foule que les CRS étaient intervenus, et l’évènement annulé.

En investissant dans Rentabiliweb, Stéphane Courbit détiendra 11% du capital de l’entreprise et devient dès lors le deuxième principal actionnaire de la société. Juste derrière, le Group Arnault détient environ 7% de parts. Jean-Baptiste Decroix-Vernier (photo), le patron quelque peu insolite de Rentabiliweb affichant dreadlocks et vivant sur une péniche à Amsterdam, s’est félicité de l’arrivée de Stéphane Courbit dans le capital de l’entreprise. « La rencontre entre son expérience et l’univers numérique de Rentabiliweb offre à l’entreprise d’importantes opportunités de développement », a-t-il encore ajouté. Il conservera 51% de parts dans son entreprise.

La bonne santé de Rentabiliweb

Rentabiliweb affiche une santé de fer. Avec une trésorerie nette de plus de 10 millions d’euros à l’issue de l’opération d’augmentation du capital, elle espère atteindre un chiffre d’affaires de plus de 60 millions d’euros pour l’année écoulée, soit une croissance de 127%. Ce chiffre s’explique notamment par les très bonnes performances réalisées dans les solutions sécurisées de paiement et micropaiement sur le web. Rentabiliweb réalise 42% de son chiffre d’affaires rien qu’avec ces services en ligne, les 58% restant concernant les sites de jeux et autres édités par la société.

Les Français rechignent de moins en moins à utiliser ces nouvelles méthodes de paiement qui, pour les sites de jeux, permettent d’obtenir des codes. L’entreprise espère que la tendance se confirmera, notamment lors de l’ouverture du marché du jeu d’argent dans les mois qui viennent. Des jeux de hasard seraient-ils en préparation ?

Vos réactions (2)
Aldo, le 13/02/2010

GameOnly.com n'appartient pas à Rentabiliweb, merci de corriger si si, bientot :=)


Kaméléon, le 08/02/2010

GameOnly.com n'appartient pas à Rentabiliweb, merci de corriger


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères