EurosportBET a sa licence pour les paris sportifs. Bientôt le turf ?

Le 08/06/2010 | Réagissez à cet article 

TF1 se lance dans le pari sportif via sa chaîne de sport en continu, Eurosport. A peine la licence obtenue, EurosportBET  voit déjà son avenir en grand et compte bien ajouter le pari hippique en plus de son offre sportive.

Eurosport TURF prochainement ?

A quelques heures de l’ouverture effective du marché, EurosportBET prévoit déjà son business plan pour les années à venir. Déjà détenteur de la licence pour les paris sportifs et le poker, le nouveau bookmaker envisage de s’attaquer au turf. « Nous pensons en outre qu’un site de jeux en ligne doit être en mesure de proposer à ses clients l’ensemble des services autorisés. C’est pourquoi nous travaillons aussi sur une demande d’agrément pour les paris hippiques. Elle sera déposée prochainement ». a déclaré Olivier Ou Ramdane, le directeur général d’EurosportBET, dans une interview accordée au site d’actualité sur les jeux d’argent en ligne iGamingFrance.

Et si Eurosport TURF venait concurrencer ZeTurf (qui recevra certainement sa licence fin juillet), Turfez, LeTurf et BetClic Turf ?

L’objectif est aussi d’attirer les téléspectateurs d’Eurosport

Dans cette même interview, le n°1 du site affiche clairement ses objectifs en affirmant vouloir « être dans le peloton de tête en France », et devenir un véritable acteur paneuropéen. « Nous avons repoussé de quelques mois notre développement en Italie mais envisageons aujourd’hui d’y être présents début 2011 ».

Mais en ce qui concerne concrètement le nombre d’abonnés visés, le DG reste évasif en confiant que « quelques pourcents du marché constitueraient une bonne performance ». Pour y arriver, Olivier Ou Ramdane compte sur la notoriété de la chaîne sportive et la confiance que le média inspire aux futurs joueurs. « Nous faisons partie d’un grand groupe, solide à tout point de vue. C’est un atout considérable. (...) Notre appartenance au monde des media fait que nous avons une approche spécifique des activités de jeux en ligne. Nous concevons ces services comme des formes de divertissement et essaierons de travailler sur toutes les synergies qui peuvent être construites entre les programmes de télévision et les jeux », a-t-il poursuivi.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères