Grégory Wimbée choisit Pacific Poker et lance son blog

Grégory Wimbée choisit Pacific Poker et lance son blog

Le 24/03/2010 | Réagissez à cet article 

Le gardien de but qui évolue à Valenciennes et dont on avait presque oublié le visage refait surface.

Grégory Wimbée en bref

Vous rappelez-vous du « buteur d'un soir » ? C'est Grégory Wimbée, le seul gardien de but à avoir marqué pendant le match dans le championnat de première division. Ce joueur né en 1971 a fait sa carrière dans plusieurs équipes françaises tel que le AS Cannes, le Lille OSC, le FC Metz et depuis août 2009 le Valenciennes FC, où il a signé son dernier contrat.

Du foot au poker

Grégory Wimbée prépare déjà sa « retraite » sportive grâce au poker. Il a signé une collaboration avec la salle 888, autrement appelée Pacific Poker. Ce partenariat lui permettra de jouer plus souvent et de participer aux WSOP de Las Vegas dont il a toujours rêvé. Les responsables du groupe ont fait confiance à « Greg » car ils ont vu que c’est un vrai un passionné qui a acquis une certaine expérience en engrangeant des résultats remarquables.

Pour sa part, il devra tenir un blog où il exposera ses rencontres, ses expériences, son avis sur des événements sportifs et les paris sportifs. Sur son blog, il nous rappelle que son métier reste celui de footballeur et non le poker qui reste pour lui « une vraie passion ».

Ils s’y mettent tous !

Il est vrai que le jeu d’argent a souvent permis aux « oubliés » de réapparaître et d'une certaine manière de renaître dans une nouvelle carrière en leur accordant une seconde possibilité. Les salles de poker se servent de ces collaborations très tactiques aussi pour attirer plus de joueurs : ceux qui jouent aux poker pourront être attirés par les paris en ligne et inversement. En ce sens, les sportifs sont des choix très stratégiques.

Cependant, la plupart des grands groupes le font et ça peut devenir très répétitif et laser les joueurs sur internet. Depuis quelques mois, on assiste à une véritable « course aux people ». Reste à voir comment tout cela va évoluer.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères