Poker : Ema Zajmovic entre dans les annales

Poker : Ema Zajmovic entre dans les annales

Le 24/03/2017 | 1 commentaire

Il peut parfois être reproché au poker d’être un univers un peu trop masculin. Le pourcentage de femmes par rapport aux joueurs masculins est relativement faible. Difficile dans ces conditions, de voir une joueuse se démarquer. Avec sa victoire sur le World Poker Tour, Ema Zajmovic marque une nouvelle page du poker. 

Une enfance marquée par la guerre

En 1991, Ema Zajmovic n’a qu’un an quand la guerre éclate en Yougoslavie. Plus précisément, plusieurs conflits vont se dérouler entre 1991 et 1999. Ils découlent de la volonté d’indépendance de différents territoires. Au final, cela débouchera sur la création de différents pays (Croatie, Slovénie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Serbie et Macédoine) et la fin de la Yougoslavie. Ce démembrement de la Yougoslavie aura fait plus de 100 000 victimes et de nombreuses familles se retrouvant sans maison et sans nation. 

Parmi elles, la famille de Ema Zajmovic a décidé de quitter le pays pour tenter leur chance au Canada. C’était en 1996, et Ema n’avait que 6 ans. Arrivant au Québec, celle qui n’était encore qu’une enfant a dû apprendre deux langues : l’anglais et le français. Même si elle s’est parfois sentie rejetée par les autres enfants, elle a continué à s’intégrer, notamment grâce au sport. 

Vers l’adolescence elle découvre le poker qui devient rapidement une passion. Elle continue ses études et obtient un master en sciences politiques. Cependant, elle ne travaille qu’à mi-temps, afin de continuer à jouer au poker. 

La deuxième femme à remporter un WPT

Ema Zajmovic n’est pas une totale inconnue. Elle avait déjà obtenu des places honorables dans différents tournois de poker. Jusqu’ici son plus gros gain s’élevait à 76 000 dollars grâce à une 5e place au WPT de Montréal en novembre 2016. 

Son pays d’accueil et le WPT de Montréal l’inspirent, puisque c’est une nouvelle fois lors de ce tournoi qu’elle marque l’histoire du poker. Elle vient de remporter l’édition 2017 lui permettant de repartir avec plus de 200 000 dollars. Elle devient la deuxième joueuse à remporter un tournoi WPT, 9 ans après la victoire de l’Américaine Van Tuyet Nguyen au L.A Poker Classic. Cependant, la victoire de Ema Zajmovic est encore plus marquante puisque cette fois il ne s’agissait pas d’un tournoi avec invitation.

En espérant que cette victoire puisse encourager les amatrices de poker à être plus nombreuses pour que les tables soient plus mixtes.

Vos réactions (1)
Aminta.ndiaye, le 28/03/2017

pourquoi.mon.email.ne.sera.pas.publie


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères