Les courses hippiques à ne pas rater en janvier

Les courses hippiques à ne pas rater en janvier

Le 01/01/2014 | Réagissez à cet article 

Les turfistes en ligne pourront s’en donner à cœur joie pendant le mois de janvier 2014. De très nombreuses courses hippiques seront organisées aux 4 coins de la France. Voici les courses à ne pas rater dans les prochaines semaines.

A vous de jouer sur des sites comme Genybet et les autres qui proposent des bonus intéressants !

Des courses dès les premières heures de 2014

Dès le mercredi 1er janvier, vous en devrez pas rater la réunion de Vincennes, il s’agira d’une course de Trot. Dès le vendredi 3 janvier, il faudra s’intéresser aux courses se déroulant à Cagnes-sur-Mer et à Deauville, respectivement en Trot et en Galop. Bien sûr, tous ces évènements auront une audience nationale. Concernant le week-end du 4 et du 5 janvier, retour à l’Hippodrome de Vincennes lors de 2 courses hippiques en Trot.

Prix d’Amérique, Prix de Cornulier, Prix de Belgique

Au-delà de l’effervescence des hippodromes cités plus haut, il y a des courses inratables lors des semaines à venir. Ainsi, le Prix d’Amérique est LA course du mois, elle se déroulera le samedi 27 janvier à Vincennes. La tirelire du Quinté+ sera de plus de 10 millions d’euros. Pour rappel, il s’agit d’une course en trot attelé de 2 700 mètres dont l’allocation du vainqueur est de 1 million d’euros. L’an dernier, Royal Dream avait remporté la mise alors que Ready Cash restait sur 2 victoires de rang.

Egalement, le Prix de Cornulier vaudra le détour. Il s’agit aussi d’une course de 2 700 mètres, mais en trot monté cette fois. C’est encore à l’Hippodrome de Vincennes qu’il faudra se rendre, l’allocation globale est de 700 000 euros pour les participants. L’an dernier, Singalo avait déjoué les pronostics.

Le Prix de Belgique se déroulera sur 2 850 mètres, une nouvelle fois à l’Hippodrome de Vincennes. Cette course de trot attelé est uniquement réservée aux chevaux de 4 à 10 ans. Elle fait partie du lot des « 4B », à savoir du prix de Bretagne, du Bourbonnais, de Bourgogne et de Belgique.

Enfin, le Prix Ténor de Baune, de la Côte d’Azur et Camille de Wazières seront à suivre de près.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères