Parier sur la politique, ça marche mais plus pour longtemps

Parier sur la politique, ça marche mais plus pour longtemps

Le 15/03/2010 | Réagissez à cet article 

Le premier tour des élections régionales a été marqué par une forte abstention et une poussée de la gauche. Qui pouvait le prévoir ? Les instituts d’opinion et de sondage bien sûr. Mais en auriez-vous été capables ? Paradoxalement, c’est à un moment où les gens ne se déplacent plus vers les bureaux de vote que ces sites marchent fleurissent... et que les bookmakers proposent des paris sur à peu près tout. Parieur sportif, parieur citoyen : même combat.

Prédipol, la politique dans le sang

En janvier dernier, le quotidien Le Figaro a lancé le site Prédipol, en collaboration avec Newsfutures.com et Altermind. Le principe, c’est un jeu de paris en ligne sur les élections régionales. Les paris sont gratuits, chaque joueur reçoit 10 actions de chaque pari proposé et un bonus de 100 000 F virtuels avec lesquels il pourra acheter et revendre les paris aux autres joueurs. Les joueurs ne gagnent pas d'argent mais ils reçoivent des lots tels qu'un chèque-cadeau Amazon ou un week-end dans un Relais & Châteaux, entre autres.

Ergonomiquement, le site est bien construit et agréable. Le logiciel est aussi disponible pour les Smartphones, ce qui vous permet d'être connecté 24/24h et de pouvoir suivre cette semaine de campagne riche en alliances, rumeurs et petites phrases. Encore faut-il que vous soyez un fan de politique !

« C'est la participation au contenu même de l'information qui motive particulièrement les joueurs. Les parieurs s'investissent en effet dans leurs pronostics » explique Le Figaro.

Et parier sur la Bourse?

Si la politique n’est pas faite pour vous et que vous préférez la finance, alors les paris spéciaux sur le CAC 40 que BetClic et d'autres bookmakers vous proposent vous plairont. Par exemple, quelle sera la tendance de la bourse à la fin de la journée ? Ou bien vous pourrez miser sur la décimale qui clôturera la journée.

Grâce à ces paris, vous pouvez transformer vos connaissances des marchés boursiers en argent. Les sites de paris sportifs espèrent attirer des internautes de tous les horizons et leur donner le goût du « bet » comme disent les anglais, autrement dit de la mise.

Les paris spéciaux ne seront pas autorisés par la loi dès cet été

Les paris spéciaux sont proposés par les bookmakers sur un événement en général extra-sportif ou sur des faits de jeux autres que les classiques points, buts ou paniers d'un match. Les propositions de mises que l’on trouve en ligne sont tous très différents les unes des autres : il existe des paris sur les Oscars comme l’a fait Bwin il y a quelques jours, sur l'audience télé ou encore sur les rumeurs people.

Mais attention, car le gouvernement va bientôt interdire ce type de pari pour nous, internautes qui utilisent une adresse IP française. La nouvelle loi encadrant le marché des jeux d'argent en ligne est bien claire, seuls le poker, les paris sportifs et les courses hippiques seront légalisés. Ainsi, on peut lire sur le site du Sénat que « la France interdit les paris sur de événements non sportifs (comme la Belgique et l'Allemagne) à la différence de la Grande-Bretagne ».


Photo : Valérie Pécresse, tête de liste UMP pour les régionales en Ile-de-France.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères