Saut d’obstacles et Horse-Ball, les paris hippiques de 2011 !

Saut d’obstacles et Horse-Ball, les paris hippiques de 2011 !

Le 21/11/2010 | Réagissez à cet article 

Le saut d’obstacles et le « Horse-Ball » (ou Horseball) sont les deux futures disciplines qui seront présentées par les opérateurs de paris en ligne, comme PMU, ZEturf ou EurosportBET Turf.

Un printemps 2011 riche en nouveautés

C’est la promesse à laquelle l’année 2011 nous fait espérer. Les sites de paris hippiques en ligne ouvriront ces nouveaux évènements, saut d’obstacles et Horse-Ball, aux paris en ligne dès le printemps 2011. Avec l’agrément de l’ARJEL, ces disciplines très appréciées seront des évènements à suivre par les parieurs.

La possibilité de retransmettre les manifestations en direct sera possible pour les sites de paris hippiques. La Fédération Française d’Equitation, quant à elle, s’engagera à fournir les informations de classement permanent.

Les conditions de paris seront fixées par les opérateurs eux-mêmes et des tests de faisabilité ont eu lieu afin de mener à terme ce projet.

Focus sur les nouvelles disciplines retenues

Le saut d’obstacles, une spécialité des chevaux âgés ?

Le CSO ou « concours de saut d’obstacles » se développe à la fin du XIXème siècle en Europe et les concours hippiques deviennent populaires. Cette discipline nécessite un long apprentissage et une technique équestre particulière. Un travail de dressage, de musculation et d’assouplissement sont sollicités afin que le cheval ait un potentiel physique optimal. Un cheval est considéré comme expérimenté à l’âge de 10 ans, certains chevaux peuvent atteindre les plus hauts niveaux internationaux malgré leur âge avancé.

L’art du dressage pour le Horse-Ball

Le Horse-Ball est l’adaptation française du Pato argentin. Il se joue avec une balle munie de six sangles mais à l’origine les gauchos se disputaient un canard mort qui a inspiré le nom de ce jeu le Pato (canard). Le premier championnat a lieu en France en 1979. Lors de la pratique de cette discipline, les contacts sont fréquents et les chevaux sont lancés dans des galops effrénés. Un jeu collectif nécessitant un dressage du cheval intégrant l’acquisition d’automatismes sur les marquages et les trajectoires. Le championnat de France élite a récompensé en 2010, au Haras de Jardy, l’équipe de Bordeaux.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères