France-Espagne : une cote moyenne de 3,2 pour la victoire des Bleus

France-Espagne : une cote moyenne de 3,2 pour la victoire des Bleus

Le 25/03/2013 | Réagissez à cet article 

Demain soir, l’équipe de France de football va affronter celle d’Espagne dans un match que l’on pourrait qualifier de finale du groupe. Après avoir montré de bonnes choses contre la Géorgie, les Bleus doivent confirmer face à des Ibériques en dedans.

Les cotes de ce France-Espagne

Au niveau des cotes des sites de paris, les Espagnols sont les favoris avec une moyenne de 2,2 (Bwin à 2,2 et BetClic à 2,15), une victoire des Bleus est quant à elle cotée à 3,2 en moyenne (PMU Sport à 3,1 et ParionsWeb 3,25). Le nul est à 3, ce qui reste une excellente cote et un résultat assez probable entre une équipe qui reçoit et qui n’est pas obligée de l’emporter.

Cela étant, comme les Barcelonais contre le Milan il y a 2 semaines,  les Ibériques, avec le retour au premier plan de David Villa, peuvent se réveiller et infliger une sévère défaite aux Français.

La France peut mettre l’Espagne à 5 points

Au niveau comptable, la France n’est pas dans l’obligation de gagner, contrairement aux Espagnols qui ont perdu 2 points précieux contre la Finlande vendredi soir dernier. Cela pourra sans doute jouer dans la balance des parieurs car les Espagnols ont davantage de pression. Clairement, les Bleus remportent ce match, ils compteront 5 points d’avance, et ce, à 4 matchs de la fin des éliminatoires. Toute l’équipe de France a fait forte impression lors du dernier match même s’il ne s’agissait que de la Géorgie. Giroud, Valbuena et Ribéry sont à leur meilleur niveau, tout comme l’arrière-garde qui s’est montrée à la hauteur malgré le peu d’interventions à réaliser.

Benzema titulaire ?

La question qui revient sur toutes les bouches concerne l’attaquant Karim Benzema. Cela fait plus de 10 matchs qu’il n’a pas marqué avec le maillot des Bleus et ses performances avec les Merengues du Real de Madrid ne sont dithyrambiques. Toutefois, notons que sur cette même période, il est le meilleur passeur de l’équipe, il reste donc décisif dans l’avant-dernier geste.

Seulement, Deschamps va sans doute opter pour un seul attaquant au contraire de vendredi soir, et, Olivier Giroud, le néo-Gunner semble tenir la corde. Benzema a raté 2 occasions majeures contre la Géorgie, ce qui pourrait peser lourd dans la balance.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères