Parier sur la finale de la Coupe du monde Espagne/Pays-Bas : pronostic

Parier sur la finale de la Coupe du monde Espagne/Pays-Bas : pronostic

Le 10/07/2010 | 1 commentaire

Certes, l’Espagne n’a jusqu’à présent impressionné personne. Ou du moins pas autant que sont statut de meilleure équipe du monde n’aurait pu le faire penser. Très solide sans forcer, elle s’est implacablement avancée vers sa première finale en montant doucement en puissance.

Choisissez le MEILLEUR BOOKMAKER parmi ceux que nous vous proposons ici pour faire votre choix.

Quand le taureau s’éveille enfin

Le principal atout de l’équipe espagnole est sa cohésion. La majorité des joueurs de la « Furia roja » appartient au FC Barcelone. Techniquement supérieur aux autres nations, c’est le « collecti » du Barça qui mène le jeu dans le onze ibérique. L’équipe peut alors compter sur trois joueurs en pointe, emmenés par le futur barcelonais David Villa lui-même soutenu par Iniesta et Xavi.

Patiente, la Roja ne caracole pas en tête des attaques. Elle n’affiche que 7 buts au compteur de cette Coupe du monde. Pourtant, ce ne sont pas les talents qui manquent. Une équipe qui peut se passer d’un milieu de terrain comme Fabregas est une équipe où l’on ne compte plus les joueurs de haute volée. On peut aussi citer son très efficace gardien Casillas qui semble avoir retrouvé son plus haut niveau et grâce auquel l’Espagne mène la vie dure aux attaquants adverses.

Novice à ce niveau de la compétition, c’est la première fois que l’Espagne dépasse le quart de finale. Elle avance grande favorite dans la course à la Coupe et tous les sites de paris sportifs la montrent victorieuse, avec une cote aux alentours de 1.90 alors que les Pays-Bas oscillent entre 3.00 et 3.60.

Orange mécanique

Dans un Mondial sans éclats et déserté par les cadors de la compétition, les Pays-Bas ont gagné leur finale sans dominer ses adversaires. Le meilleur exemple étant leur victoire en demie teinte contre l’Uruguay. Les bataves ont éteint les velléités des sud-américains avec une attaque en béton armée.

Pour contrer l’excellence de l’attaque ibérique, la ligue orange s’inspirera peut-être de l’efficacité de l’Inter de Milan face au Barça en quart de finale de la Ligue des champions. Les milanais ont, contre toutes attentes,  démantelé le jeu de passe des barcelonais par une défense implacable. Sneijder, actuellement à l’Inter de Milan, pourrait influencer le jeu. D’une rare efficacité, le milieu offensif emmène un quatuor offensif de choc. La principale force des Pays-Bas étant son attaque foudroyante.

Après ses précédentes défaites en finale lors des Coups du monde 1974 et 1978, la sélection orange pourrait perdre sa troisième finale contre l’Espagne. Un onze qui a toutes les armes pour remporter son premier trophée mondial. Notre pronostic : victoire 1 à 0 de l’Espagne. Ca tombe bien, Paul le poulpe pense comme nous...

Vos réactions (1)
Americx, le 12/07/2010

bravo pour votre prono ! dommage que ce soit dans les prolongations


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères