Les premières licences françaises de paris en ligne dévoilées dans quelques heures

Les premières licences françaises de paris en ligne dévoilées dans quelques heures

Le 07/06/2010 | 1 commentaire

La nouvelle autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) va dévoiler, au plus tard demain matin, la liste de la quinzaine de sites internet autorisés à proposer légalement des paris et jeux en ligne. Les heureux élus pourront alors commencer à exercer dès demain ou après demain.

La fameuse liste dévoilée d’ici peu

Le grand jour approche, en effet, le collège de l’ARJEL se réunit depuis la fin de la semaine dernière dans le but de délivrer une quinzaine de licences autorisant les paris et jeux en ligne. Le verdict est attendu dans les heures qui viennent, voire, demain matin si les délibérations s’éternisent.

Les opérateurs historiques tels que le PMU et la Française des Jeux feront de toute évidence partie de la liste, de la même manière que les opérateurs Bwin, BetClic ou encore PokerStars, sauf grosse surprise. Selon le JDD, trente-cinq demandes d’agrément ont été déposées : 14 pour les paris sportifs, 5 pour les paris hippiques et 16 pour le poker, un marché qui n’ouvrira finalement que dans un mois. Sur ces 35, seule une quinzaine se verront attribuer les agréments dans les prochaines heures, agréments qui devront être renouvelées dans 5 ans.

Tous prêts pour la Coupe du monde

Les licences les plus attendues sont bien sûr celles concernant les paris sportifs. Une quinzaine de disciplines seront ouvertes aux paris en ligne avec pour chacune d’entre elles, les compétitions, les types de résultats et les phases de jeux supports de paris. Les possibilités de jeux seront ainsi démultipliées. Cependant, c’est le football qui est sur toutes lèvres en ce moment. A quelques jours du coup d’envoi du Mondial de football en Afrique du Sud, tous les opérateurs veulent leur part du gâteau. En effet, l’événement représente à lui seul un mois non-stop de paris potentiels. 32 pays y participeront et plus de 100 matchs pourront faire l’objet de mises. Les opérateurs ne pouvaient pas espérer mieux pour se lancer à l’assaut du marché français.

C’est la fin de plus de 400 ans de monopole de l’état

Un marché qui était monopolisé par l’Etat depuis 471 longues années au travers du PMU et de la Française des Jeux. Ces derniers étaient les seuls jusqu’à présent à pouvoir proposer aux joueurs des paris sportifs ou hippiques sur internet. Ils seront donc à partir d’aujourd’hui ou demain une quinzaine à pouvoir le faire jusqu’à la fin du mois, date à laquelle l’ARJEL doit établir une seconde liste de concurrents supplémentaires.

Vos réactions (1)
Martin, le 08/06/2010

Betclic, Bwin et Sajoo auront la licence. C'est déjà ça !


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères