A partir du 9 juin, sur quoi aura-t-on le droit de parier en ligne ?

A partir du 9 juin, sur quoi aura-t-on le droit de parier en ligne ?

Le 02/06/2010 | Réagissez à cet article 

L’ARJEL vient de publier la liste des quinze disciplines sportives qui pourront servir de support aux paris en ligne. Mais l’autorité de régulation ne s’arrête pas là et va plus loin en détaillant également les catégories de compétitions et les types de résultats de ces compétitions sur lesquels les paris seront autorisés.

Quinze sports différents pour parier en ligne

L’Autorité de régulation a dévoilé la liste des quinze sports pouvant faire l’objet de paris en ligne après une réunion de son collège à Paris. La nouvelle législation sur les jeux de hasard et d’argent en ligne prévoit d’autoriser trois secteurs : les paris sportifs, les paris hippiques et le poker. Il ne restait donc plus qu’à préciser les sports concernés, voila qui est chose faite.

L’ARJEL délivrera donc les licences aux opérateurs proposant des paris en ligne sur : l’athlétisme, les sports automobiles, l’aviron, le basket-ball, le cyclisme, l’équitation, le football, le golf, le hand-ball, le judo, le motocyclisme, le rugby, le tennis, le tennis de table et le volley-ball. Le président de l’ARJEL a annoncé que les sites disposant d’un agrément pourront enregistrer les tous premiers paris dès le 9 juin prochain, soit deux jours avant le début de la Coupe du monde.

Pas n’importe quel pari sur n’importe qu’elle compétition

L’Autorité de régulation va plus loin en énumérant le détail des compétitions ouvertes aux paris et les types de paris. Ainsi, en football par exemple, 14 compétitions françaises ou étrangères font l’objet d’une autorisation (Championnat de France de Ligue 1 et de Ligue 2, Coupe du monde de la FIFA, jeux Olympiques, UEFA Champions League...). Vous pourrez bien sûr parier sur les résultats d’un match mais aussi sur les buteurs (noms, nombre de buts par buteur, premier buteur, dernier buteur, meilleure attaque...) et sur le classement à l’issue de la journée. Une petite cinquantaine de types de paris différents sont possible rien que pour le football.

Concernant le turf, le Journal Officiel a publié un arrêté du ministère de l’Agriculture fixant le calendrier 2010 des courses et réunions de courses de chevaux, françaises et étrangères, ouvertes aux paris en ligne. L’arrêté prévoit même l’ouverture d’une plateforme centralisée qui sera mise à disposition des opérateurs pour faciliter l’organisation des paris et la circulation des informations. Ce nouveau support s’appellera « InfoCoursesPro ».

La liste des opérateurs agréés sera dévoilée le 8 juin

A côté de cela, on ne connaît toujours pas le nom des opérateurs qui ont bel et bien obtenu l’agrément de l’ARJEL. Il semblerait que la liste des 15 opérateurs agréés, sur les 23 ayant déposé leur candidature, ne soit dévoilée que le 8 juin, dans un communiqué de presse. Il est tout de même possible d’émettre quelques pronostics sans trop prendre de risques. On devrait pouvoir compter sur la Française des jeux et le PMU mais aussi sur Betclic, Bwin, Unibet ou encore Partouche.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères