La Ligue 1 peut dire merci aux bookmakers en ligne !

La Ligue 1 peut dire merci aux bookmakers en ligne !

Le 31/10/2010 | Réagissez à cet article 

Les opérateurs de paris sportifs en ligne augmentent les recettes des clubs de foot de notre championnat de France, selon une étude de SPORT+MARKT.

Des maillots aux couleurs du jeu

Le sponsoring des maillots de Ligue 1 a permis une augmentation des recettes de 56% pour cette saison, par rapport à l’année dernière. Aujourd’hui estimé à 58,8 millions d’euros, soit 21 millions de plus que la saison 2009/2010, les revenus « maillot » de la Ligue 1 ont connu un essor grâce à l’ouverture du marché des paris en ligne.

Des bookmakers et des sites de poker

Les grands clubs de l’hexagone profitent de cette opportunité : l’Olympique Lyonnais (BetClic et Everest Poker) avec 12,5 millions d’euros, le Paris-Saint-Germain (Winamax entre autres) avec 9 millions et l’Olympique de Marseille (BetClic) avec 6,9 millions d’euros.

Il faut également rappeler que l’AS St Etienne porte les couleurs de Winamax. Si le site de Patrick Bruel n’est pas un bookmaker en ligne, les valeurs véhiculées par le poker sur internet peuvent être similaires : adrénaline, gains d’argent, émotions.

Les pays libéralisés depuis longtemps ont de l’avance

La France reste loin derrière ses adversaires européens dont le marché des jeux en ligne n’est pas un monopole étatique : l’Angleterre avec 128 millions d’euros de revenus maillot, l’Allemagne avec 118,5 millions d’euros. La France se place malgré tout devant l’Espagne (57,5 millions d’euros) et les Pays-Bas (42 millions).

Le secteur des paris sportifs devient le second sponsor le plus important en France (78,5 millions d’euros investis), derrière celui des finances et des assurances.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères