La FDJ recherche 2 gagnants du Loto et de l’Euromillions

La FDJ recherche 2 gagnants du Loto et de l’Euromillions

Le 11/06/2019 | 1 commentaire(s)

Il arrive régulièrement que des gagnants du Loto ou de l’Euromillions ne se manifestent pas auprès de la FDJ, si bien que cette dernière doit émettre des rappels avant que la date limite ne soit atteinte. En ce moment, ce sont 2 gagnants qui ne se sont pas manifestés.

Près de 4 millions d’euros non réclamés

Si vous êtes le possesseur du ticket BD 784 9363 de l’Euromillions, sachez que vous avez remporté 1 million d’euros. Mais vous n’avez plus qu’à ce mardi 11 juin pour réclamer votre gain. Au-delà, le gain sera considéré comme perdu.

Ce fameux ticket gagnant a été joué le vendredi 12 avril, dans le village d’Anneyron dans la Drôme et auprès du bureau de tabac situé en face de l’église.

Un gagnant du Loto ne s’est lui aussi pas manifesté. Il a été joué le lundi 15 avril au bureau de tabac Le Chiquito situé à Bayonne dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Ce ticket porte la combinaison 17 32 38 40 44 et 6 qui débouche sur un gain de 3 millions d’euros. Ce joueur a jusqu’à vendredi 14 juin pour venir réclamer son gain auprès de la FDJ. Au-delà, la somme sera définitivement perdue.

Que deviennent les gains non réclamés de la FDJ ?

Ces gains non réclamés ne sons pas perdus pour tout le monde. En effet, ils entrent directement dans la case « revenus » pour la FDJ (en cours de privatisation). Grâce à ces gains non réclamés, la FDJ peut couvrir certaines de ces charges ou proposer des jackpots plus élevés lors des prochains tirages.

Chaque année, ces gains non réclamés représentent environ 30% des gains du Loto et de l’Euromillions. Dans la plupart des cas, il s’agit de petits gains qui ne présentent pas d’intérêt aux yeux des joueurs, mais qui, cumulés, représentent un montant important.

Les gains non réclamés d’au moins 1 million d’euros sont rares, mais on trouve tout de même plusieurs cas chaque année.

Vos réactions (1)
Franck , le 01/07/2019

Question : les buralistes ont-ils un pourcentage sur les gains non réclamés (dans leurs établissements respectifs ? ).


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères