Première ligue anglaise 2015-2016 : passionnant à parier ?

Première ligue anglaise 2015-2016 : passionnant à parier ?

Le 22/08/2015 | Réagissez à cet article 

Comme tous les ans, la Premier Ligue anglaise devrait attirer le feu des projecteurs. Grâce à des budgets colossaux, les clubs peuvent recruter des grands joueurs (ou des joueurs sur-payés…). En tout cas, la lutte s’annonce féroce entre 4 clubs, voire 6.

Quid du Big 4 ?

Depuis toujours, il y a un Big 4 indéboulonnable au sein de la Premier Ligue anglaise, il s’agit de Manchester United, Arsenal, Chelsea et Liverpool.
Toutefois, ce quatuor est mis à mal depuis quelques saisons, car Manchester City a émergé grâce à ses milliards, et, certains clubs font office de poil à gratter comme Tottenham (les bonnes années) par exemple. A ce titre, ce championnat est parmi le plus relevé, car tous les weekends il y a des grosses affiches (ce qui est pas le cas de la Ligue 1).

Les cotes de cette saison 2016 en Premier Ligue

Cette saison, le favori des bookmakers est Manchester City, et ce, malgré une saison 2015 assez quelconque pour une équipe avec un tel budget. Selon les opérateurs de paris sportifs, la cote des Citizens est de 2,5 contre 1. Juste derrière, Chelsea ne compte pas se laisser faire avec une cote de 4 contre 1, mais les Blues vont peut-être payés leur début de saison raté (1 point sur 6).

Comme à son habitude, les hommes d’Arsène Wenger sont dans les favoris, mais il serait temps de gagner un titre, car les fans s’impatientent (cote de 4,75 contre 1). Ce Big 4 des paris sportifs est complété par Manchester United qui dispose d’une cote de 6 contre 1. Les récentes recrues de choix de Man U rassurent les bookmakers (Schweinsteiger, Depay, Lloris?, etc…).

Les outsiders de la saison 2016 de Premier Ligue

Hormis ces grosses cylindrées, d’autres équipes comptent bien jouer les trouble-fête. C’est le cas de Liverpool (16 contre 1), Tottenham (200 contre 1, mais qui sort régulièrement des gros matchs) ou encore Southampton (400 contre 1, mais qui reste sur une saison 2015 réussie).

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères