La dépendance aux paris sportifs

La dépendance aux paris sportifs

Le 01/11/2009 | 1 commentaire

Jouer est une passion avant tout, même si certaines personnes en font aujourd'hui leur principale source de revenu. Certains joueurs sont aussi dépendants aux paris sportifs, comme il existe l’addiction aux jeux d’argent, au poker et aux jeux de casinos.

Le parieur conscient et le parieur dépendant

La principale qualité d'un parieur professionnel est qu'il connaît ses limites et qu'il peut jouer sans négliger ses activités sociales. Ils sont ainsi capables de se permettre de perdre de l'argent sur certains paris. Pourtant ce n'est pas le cas de tout le monde...

D'autres, en effet, constatent bien vite qu'ils ont des difficultés à freiner le plaisir qu'ils éprouvent lors de leurs paris. Ceci peut très vite les pousser à parier sans la moindre réflexion, entraînant vite d'énormes pertes mêlées à de la frustration. Un joueur compulsif rencontre ainsi de nombreux problèmes dans chaque secteur de sa vie, qui peuvent se traduire par les signes suivants :

  • ne pas être capable de s'arrêter de jouer, quelque soit le résultat de nos paris
  • promettre à son entourage que l'on va s'arrêter de jouer (pour mieux récidiver)
  • imaginer que les pertes de cette semaine seront compensées par les gains de la semaine prochaine
  • tendance lunatique, sauts d'humeur constants
  • désintérêt total pour l'actualité sociale

Des solutions existent face à l’addiction du jeu

Souffrir d'un tel problème n'est pas une honte, d'autant plus qu'il est beaucoup plus fréquent que l'on veut bien le croire. Selon notre psychologie personnelle, nous sommes plus ou moins sensible à toute forme de dépendance. Ainsi le jeu en ligne peut très bien développer une addiction comparable à celle d'une drogue.

Si vous pensez être un joueur trop dépendant aux paris sportifs, parlez-en à votre médecin traitant. Beaucoup d'adresses existent afin de vous aider dans votre « désintoxication ». Parfois même, certains bookmakers, comme par exemple le PMU, intègrent dans leur site un programme vous aidant à contrôler votre temps de jeu, voire à arrêter la folie des parieurs compulsifs. D'ailleurs, la nouvelle législation qui sera en place d'ici 2010 prévoit que chacun d'entre eux possède un tel type d'encadrement.

Quelques adresses pour le traitement de l'addiction du jeu

  • SOS Joueurs : 01 45 38 57 57 - 22 rue Ducouédic, 75014 PARIS
  • Joueurs anonymes : 01 45 01 95 46 - 72 rue Boissière, 75016 PARIS
  • Adictel : 08 05 02 00 00 (numéro vert gratuit)
Vos réactions (1)
Thoscar, le 13/06/2014

Je propose une solution alternative aux paris sportifs. Avec un ami, j'ai monté un site de pronostiques sportifs sans argent. Comme ça on peut continuer à pronostiquer parce que c'est avant tout un loisir, mais cela n'a pas de conséquences.


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères