US Open : l’ultime grand chelem pour départager Federer, Nadal et Djokovic

US Open : l’ultime grand chelem pour départager Federer, Nadal et Djokovic

Le 24/08/2018 | Réagissez à cet article 

Federer a parfaitement débuté l’année en remportant l’Open d’Australie. Ensuite, c’était au tour de Nadal de briller comme à son habitude à Roland Garros. Puis à Wimbledon nous avons vécu la résurrection de Djokovic. Alors que va débuter le dernier tournoi du grand chelem de l’année, l’un de ces trois joueurs à l’occasion d’en remporter un de plus que les autres cette saison.

Djokovic favori, qu’il l’eut cru il y a encore quelques mois

Alors certes, lorsque cette saison 2018 a débuté on pouvait imaginer que Djokovic allait revenir à son plus haut niveau après une année 2017 complètement loupée. Toutefois, au fil des mois, Djokovic n’a pas vraiment montré les signes d’un retour. Il jouait mieux qu’en 2017 et il semblait retrouver un meilleur physique, mais le mental était encore trop faible, tandis que son niveau de jeu était encore loin de ses standards de 2015-2016. Le tennis ne semblait plus le motiver suffisamment.

Puis, après un Roland Garros plutôt correct où sa défaite face à l’Italien Cecchino a été difficile à digérer, le Serbe a réellement franchi un pas. Il a notamment remporté Wimbledon, son premier titre depuis le 2 juillet 2017. Depuis, Djokovic ne cesse de monter en puissance, ce qui en fait le favori pour cet US Open.

Nadal et Federer les deux autres favoris

Nadal n’est pas au meilleur de son niveau sur surface dure, même s’il a remporté le titre l’année dernière, et Federer accumule le poids des années. Malgré tout, les deux joueurs qui luttent pour la première place mondiale depuis plus d’un an, restent de redoutables adversaires et les seuls véritables autres favoris pour la victoire finale dans cet US Open 2018.

En effet, mais si le Big Four n’est plus ce qu’il était, pour le moment aucun joueur n’a réussi à le démanteler complètement. D’ailleurs, cette année encore, un membre de ce fameux Big Four va terminer à la première place mondiale, puisque seuls Nadal et Federer sont encore à la lutte. De plus cet US Open pourrait également marquer le retour du quatrième de la bande, Andy Murray qui, s’il parvenait à remporter ce tournoi, clôturait une saison que personne n’aurait pu prévoir.

Néanmoins d’autres joueurs peuvent espérer aller loin dans ce tournoi. On pense surtout à Zverev, même s’il n’a toujours pas surmonté son blocage en grand chelem, mais aussi à Del Potro, et à Cilic.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères