Gaëlle Baumann fait honneur au poker français

Gaëlle Baumann fait honneur au poker français

Le 18/07/2012 | Réagissez à cet article 

Suivie depuis quelques mois par les experts du poker, Gaëlle Baumann vient de confirmer tout le bien que l’on pensait d’elle. En effet, elle fait honneur au poker français en se classant 10ème du Main Event du WSOP de Las Vegas qui vient de s’achever outre-Atlantique.

La performance de Gaëlle Baumann

Ils étaient plus de 6598 joueurs sur la ligne de départ lors du Main Event de Las Vegas à ardemment désirer une place en table finale, celle-ci se déroulant en octobre prochain pour désigner le champion du monde. Toutefois, au gré des jours de jeu, les éliminations étaient de plus en plus cruelles.

En jour 6, il n’y avait plus que 27 joueurs et un seul ou plutôt une seule représentante française, à savoir Gaëlle Baumann. Cette dernière s’était récemment illustrée lors du Parisien Poker Tour, il est important de noter qu’elle vient d’intégrer la team Pro de Winamax sous la direction de Stéphane Matheu.

Une intelligence de jeu à toutes les mains

Grâce à sa ténacité et la fluidité de ses mains, Gaëlle Baumann a su se sortir de nombreux guêpiers tendus par ses adversaires du jour. Toutefois, la belle a su avec brio faire fonctionner sa tête bien pleine, et, d’ailleurs bien faite. Soulignons que déjà lors des 2 WSOP de 2010 et 2011, Gaëlle Baumann avait réussi à générer du cash, elle qui est justement une adepte de longue date du… cash game !

La dernière marche a été pourtant trop haute, alors qu’elle s’imaginait peut être déjà en finale et après un parcours exceptionnel, elle échoua à la 10 éme place, la plus mauvaise puisque seulement les 9 premiers sont qualifiés pour la table finale qui se déroulera en octobre prochain.

Pas de « October Nine » mais une belle reconnaissance sur la scène française

Même si elle n’est pas en table finale, nous saluons sa performance qui en appelle sans doute beaucoup d’autres pour cette prodige. Gageons que le retour sur terre ne sera pas trop dur pour Gaëlle Baumann.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères