Les joueurs de tennis français, tous fans de poker ?

Les joueurs de tennis français, tous fans de poker ?

Le 11/03/2011 | Réagissez à cet article 

Un vent de poker souffle chez les sportifs. Ce ne sont pas les footballeurs, dont on a beaucoup parlé, qui diront le contraire. A côté des as du ballon rond, les joueurs de tennis ne font pas exception et sont, eux aussi, nombreux à tenter leur chance cartes en main.

Mathieu, Clément, Llodra, Benneteau et Golovin

Parmi de nombreux champions du sport (rugby, natation, athlétisme, ski, rugby), les pros de la petite balle jaune sont les têtes d’affiche des tournois « Kill The Champions » sur Winamax. L’objectif de ce tournoi ? Faire tomber ces « têtes de série » et augmenter vos primes.

A ce jeu-là, Paul-Henri Mathieu est le 1er représentant en termes de points chez les tennismen. En lice, Arnaud Clément (photo), Michaël LLodra, Julien Benneteau et seule représentante féminine, Tatiana Golovin.

Pourquoi un tel engouement ?

Tatiana Golovin dans « Stars Of Poker »

Tatiana Golovin s’était confiée à ce sujet en 2009 après sa participation à l’émission « Stars Of Poker » sur Canal+, aux côtés de Gaël Monfils, lui aussi fan du jeu.

Après s’être bien débrouillée lors de ce tournoi, elle admet qu’elle a pris un grand plaisir à jouer contre d’autres sportifs. Être une femme est pour elle un atout, ses adversaires auront plus de difficultés à la prendre au sérieux ce qui les déstabilise.

Celle qui ne joue plus à cause de nombreuses blessures et qui assure désormais les commentaires, avouait que le poker est un bon remède pour décompresser entre deux matchs.

La même approche psychologique qu’au tennis

Même son de cloche chez Mickaël Llodra qui estime que jouer au poker est un bon moyen pour se détendre. Il n’imagine pas une reconversion après sa carrière, par manque de patience et parce qu’il préfère y jouer par pur divertissement, dit-il. Il s’affiche cependant comme un vrai passionné du Texas Hold’em.

Il aime la concentration et l’intensité proposées par ce dernier. D’ailleurs, il y trouve beaucoup de similitudes avec son sport de prédilection. Pour lui, au tennis, il y a la même approche psychologique, la nécessaire confiance.

James Blake, une reconversion possible

Celui qui va encore plus loin dans ses déclarations et sur son attrait pour le jeu d’argent, c’est James Blake. Pour le tennisman américain, les deux sports ont de nombreuses ressemblances, quoiqu’il arrive il faut rester confiant et « continuer à jouer intelligemment ».

Le joueur se voit lui bien reconverti en joueur professionnel après sa carrière (bien remplie) de tennisman, s’il en a le niveau, dit-il.

Vous voyez, le poker peut toucher toutes les mains, même les plus grippées !

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères