A partir de quelle somme d’argent les revenus du poker seront taxés ?

A partir de quelle somme d’argent les revenus du poker seront taxés ?

Le 24/11/2011 | Réagissez à cet article 

Alors que tous les secteurs de l’économie française font l'objet de taxes, de restrictions dans le but de réduire la dette de l’État, le poker semblait être épargné. Depuis l'ouverture du marché des jeux d'argent en ligne en 2010, la question d’imposer les gains des joueurs de poker fait débat. Un nouveau rapport et un amendement ont à ce titre été proposés par deux députés.

Un amendement qui taxera les joueurs professionnels

C'est à la suite d'un rapport rédigé par les députés Jean-François Lamour (UMP) et Aurélie Filippetti (PS) que la socialiste a déposé un amendement dans le but de taxer les revenus du poker en ligne. Cet amendement concernerait uniquement les joueurs professionnels,  les joueurs occasionnels seront eux exonérés de cette taxe.

Cette taxe sera donc une adaptation aux moyens dont disposent certains professionnels qui perçoivent des revenus conséquents et se battent contre le fait que le hasard rentre majoritairement en jeu dans le poker. En effet, sans un véritable talent, les gains seraient totalement aléatoires et ne pourraient pas constituer une véritable source de revenus.

Qui sera considéré comme joueur « professionnel » ?

C'est la grande question que devra résoudre le gouvernement. Il faudra attribuer des critères pour savoir qui sera taxé par cette nouvelle loi puisqu’aujourd'hui, personne ne sait si un joueur qui joue de manière irrégulière à côté de son emploi et qui parvient à un revenu supplémentaire conséquent sera quand même imposé.

Il s'agit de savoir si les professionnels seront considérés à partir d'une fréquence de jeu ou à partir des gains perçus. Certains tirent des jeux, et notamment du jeu de cartes importé en France par Patrick Bruel (photo), des revenus très confortables mais ne jouent pas quotidiennement et peuvent remporter notamment un tournoi important sans être pour autant des habitués aux différents sites de poker.

Vraisemblablement, les joueurs les plus assidus et ayant fait du poker leur principale source de revenus, seront les seuls imposés. Mais pour en être sûr, il faudra attendre des précisions dans les prochaines semaines.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères