Matt Giannetti champion du monde après son sacre au WPT Malte 2011 ?

Matt Giannetti champion du monde après son sacre au WPT Malte 2011 ?

Le 27/09/2011 | Réagissez à cet article 

Le WTP de Malte a livré son verdict le 24 septembre et c’est l’américain Matt Giannetti qui s’est imposé. Une victoire de bon augure pour celui qui fait partie des « November Nine » qui s’affronteront à Las Vegas au mois de novembre.

L’île de Malte, hôte de nombreux opérateurs de jeux

Pour sa première édition en ce lieu, le World Poker Tour comptait 240 participants et a été un succès. Rappelons que le buy-in était de 3.300€, sauf pour les joueurs qui sont passés par les satellites WPT Malte, comme PMU en proposait jusqu'à fin août.

L’organisation avait choisi un système de « re entry » pour ce tournoi. L’île de Malte a été choisi essentiellement pour sa situation géographique privilégiée au cœur de la Méditerranée et aussi parce qu’elle abrite de nombreux opérateurs de jeux en ligne européens.

Matt Giannetti remporte 273.200$

Et C’est donc Matt Giannetti qui a remporté la victoire sur l’île de Malte et avec elle la coquette somme de 273.200$. A la table de la finale se trouvaient face à lui deux Français : Tristan Clémençon  qui finit 5ème avec  54.381$ de gains et Fabrice Sartoris, 6ème avec 41.977$ de gains.

Le Heads-up final opposant Matt Giannetti et Cecilia Pescaglini a été de courte durée. L’américain marque ainsi les esprits avant le rendez-vous du mois de novembre à Las Vegas.

Un titre de champion du monde dans la ligne de mire

Avec cette victoire, Matt Giannetti participera à la finale du Main Event des WSOP 2011 au mois de novembre, et il a pour objectif la victoire. Car l’Américain est, parmi ces 9 qualifiés, le troisième en matière de jetons pour ce prestigieux rendez-vous. Matt Giannetti a déjà participé plusieurs fois aux WSOP et a même réussi à être à la table finale à deux reprises, en 2008 et 2009.

A noter parmi les performances de l’américain qu’il a remporté un « pro bet » original, il a réussi à rester 12h dans une piscine du Club Méditerranée. Aura-il assez de sang froid et de chance pour devenir le prochain champion du monde, après le québécois Jonathan Duhamel, à Las Vegas en novembre ?

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères