Et si le Vietnam autorisait les jeux en ligne ?

Et si le Vietnam autorisait les jeux en ligne ?

Le 22/06/2010 | Réagissez à cet article 

La loi de régulation des jeux en ligne française semble faire des émules au Vietnam. En effet, le ministère de l’Information et de la Communication vient d’organiser un séminaire afin de collecter des opinions concernant un projet de réglementation de la gestion des jeux en ligne. Le projet aurait pour but de favoriser et de gérer le développement du secteur.

Les discussions sont ouvertes dans divers colloques

Lors d’un séminaire à Hanoi, divers colloques ont donc été organisés par le Ministère de l’Information et de la Communication vietnamien dans le but de discuter d’un projet de loi concernant les jeux en ligne. Le gouvernement espérait ainsi collecter un florilège d’opinions sur une réglementation des jeux en ligne et ce fut le cas. Des professionnels du secteur se sont prononcés et ont souligné le côté positif des jeux en ligne qui contribuaient à créer des emplois, augmenter le nombre d’internautes et surtout le montant des recettes budgétaires.

Des propos rapidement nuancés par le vice-ministre de l’Information et de la Communication, Ðô Quy Doan, qui soutient la thèse selon laquelle « Les jeux en ligne ont de nombreux impacts sur la société, à la fois positifs et négatifs […] leur développement doit aller de pair avec une gestion, ces jeux ne devant pas se développer de manière anarchique ». Pour sa part, le chef du Service de gestion de la radio, de la télévision et des informations électroniques, a rejoint Ðô Quy Doan en estimant qu’un tel projet de réglementation se devait d’être accompagné d’une gestion efficace dans le but de renforcer la qualité de l’expertise du contenu des jeux mais aussi les inspections et les contrôles au sein des entreprises concernées.

Le projet « Réglementation de la gestion des jeux en ligne »

Selon les statistiques, le pays compte plus de 23 millions d’internautes, soit un des taux les plus forts d’Asie avec 26% de la population du pays. Fin 2009, pourtant le Vietnam ne comptabilisait que 58 jeux en ligne. En juin 2006, un arrêté interministériel sur les jeux en ligne a été promulgué. Il sert encore de base juridique mais la gestion des jeux en ligne laisse entrevoir des défaillances, c’est pourquoi le gouvernement à décidé de se pencher sur le sujet avec le projet de loi « Réglementation de la gestion des jeux en ligne ». Celui-ci devrait être soumis au gouvernement pour examen et approbation ce mois-ci, une fois tous les colloques terminés.

Ce projet, composé de 4 chapitres et de 24 articles, en compte 12 traitant de la qualité de l’expertise, de l’inspection et du contrôle mais aussi des responsabilités et des intérêts des entreprises participant au développement des  jeux en ligne. Un projet de carte électronique  pour contrôler l’âge des joueurs et les sites consultés est également à l’étude. D’après Ðô Quy Doan il importe surtout de développer les jeux dit « positifs », c'est-à-dire ceux à vocation éducatives ou récréatives. Il a d’ailleurs insisté sur le fait que « l'épanouissement de ce secteur devra contribuer à augmenter les recettes budgétaires ». Autant le dire de suite, les jeux violents, à caractères sexuels ou considérés comme malsains et nuisibles à la jeunesse sont dans le collimateur. Reste à savoir dans quelles catégories seront classés des jeux comme le poker ou le turf.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères