Les pays qui autorisent les casinos en ligne

Les pays qui autorisent les casinos en ligne

Le 03/06/2012 | Réagissez à cet article 

Au-delà de la libéralisation du marché des jeux en ligne, il est important de rappeler que tous les jeux ne sont pas encore disponibles en France, mais aussi dans certains pays. Au sein de l’hexagone, depuis quelques semestres, il est possible de jouer en ligne au poker, mais aussi aux paris, hippiques comme sportifs. La libéralisation du marché a permis d’intégrer de nombreux nouveaux opérateurs, tous certifiés par l’ARJEL, à savoir l’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne. Mais qu’en est-il dans le monde ?

Les pays qui autorisent les casinos en ligne

Alors qu’en France, l’épineuse question relative à la légalisation des casinos en ligne est loin de trouver une réponse (les Socialistes étant pour une rigidification de la législation en la matière), il existe cependant certains pays qui autorisant cette activité. En Europe, l’Italie, tout comme la Grande-Bretagne autorise les casinos en ligne, sans oublier, bien sûr, Malte.

Egalement, les Danois ont opté pour l’ouverture complète des jeux en ligne dont les casinos en ligne. Encore mieux, ces derniers sont gérés par l’équivalent  de la FDJ au Danemark. La Suisse pour sa part aussi vient de légiférer pour l’ouverture du marché des casinos en ligne. Enfin, les Etats-Unis sont pour, même si la législation est propre à chaque Etat, certains comme celui du New Jersey en profitent pleinement.

De nombreux pays interdisent les casinos en ligne

Certaines contrées sont farouchement opposées aux jeux en ligne en général, c’est notamment le cas de l’Allemagne, de la Suède, de la Hongrie, de la Slovénie, du Portugal ou encore de la Finlande, au niveau Européen. A l’échelle mondiale, la Chine dispose d’une législation très restrictive, même si de nombreux joueurs réussissent à jouer en ligne malgré une censure omniprésente sur internet.

Les plus gros joueurs sont…

Même si la manne financière est énorme pour les Etats, ces derniers se méfient du coût en matière de santé publique. En effet, entre les problèmes liés de dépendance, d’isolement ou encore d’endettement, la facture pourrait être élevée pour les institutions étatiques. Cela étant, au niveau du vieux continent, les plus gros joueurs sont les Italiens, les Espagnols et les Polonais.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères