ParionsWeb, le bookmaker de la Française des jeux, a reçu sa licence

Le 08/06/2010 | Réagissez à cet article 

ParionsWeb est licencié par l’ARJEL, comme PMU pour les paris sportifs

Sans surprise, la Française des Jeux vient de se lancer dans le pari sportif via son nouveau site, ParionsWeb. Même si elle avait déjà mis en ligne sa traditionnelle offre de jeux, la présence de la FDJ sur la toile restait modeste. Fière de son ancien monopole, la société publique compte bien devenir l'opérateur de référence sur ce nouveau marché.

Un bonus attractif pour démarrer

Elle compte offrir un bonus de 100 € pour débuter et attirer un maximum de parieurs avant cette Coupe du monde en Afrique du Sud que tout le monde attend. On n’est sait pas plus sur la suite mais il est certain qu’avec une promotion comme cela (100 € offerts maximum), les joueurs pourront se diriger naturellement vers ce bookmaker. Cependant, le bonus BetClic, par exemple, n’est que de 20 € mais il s’agit d’un pari remboursé quelque soit la cote sur lequel on place son pari. Renseignez-vous donc sur les conditions.

Une ambition certaine

ParionsWeb vise à court terme 25% du marché des jeux d'argent en ligne contre ces 15% actuels. Peu habituée à la concurrence, la FDJ va devoir apprendre à séduire les parieurs en ligne qui lui préfère BetClic. Selon un sondage BVA réalisé auprès d'un échantillon de 3 072 internautes masculins de 18 ans et plus, près d'1 internaute sur 2 sont prêt à jouer sur le site du leader britannique.

Dans ce classement, le PMU arrive loin derrière à 33%. Quant à la FDJ, elle n'attire que 26% des sondés. Si la FDJ retire l'essentiel de ses bénéfices de ses célèbres tickets, la fermeture progressive de ses points de vente la pousse d'autant plus à se tourner vers le pari en ligne.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères