Coupe Davis : l’Australie affronte les Etats-Unis

Coupe Davis : l’Australie affronte les Etats-Unis

Le 03/03/2016 | Réagissez à cet article 

Il y a encore une dizaine d’années, les Australiens et les Américains étaient encore des références dans le tennis professionnel. Désormais, deux nations ont du mal à sortir de grands champions. Alors qu’elles sont celles qui ont gagné le plus de fois la Coupe Davis, leur opposition est tout un symbole.

Les deux plus grandes nations du tennis

Si l’on regarde le palmarès de la Coupe Davis, mais également le nombre de champions provenant de ces deux pays. On pense notamment aux Australiens Rod Laver, Roy Emerson, Patrick Rafter ou aux Américains Jimmy Connors, Jim Courier, ou John McEnroe pour n’en citer que quelques-uns.

Plus récemment les Etats-Unis avaient encore de grands joueurs comme Pete Sampras, Andre Agassi ou Andy Roddick. Celui-ci étant le dernier américain à avoir gagné un grand chelem, l’US Open 2003, et à avoir terminé n°1 mondial également en 2003. Pur l’Australie, seul Lleyton Hewitt s’est véritablement démarqué dans les années 2000, avec 2 titres du grand chelem (US Open 2001 et Wimbledon 2002) et deux saisons n°1 mondial en 2001 et 2002. A partir de 2004, plus aucun Américain ni Australien n’a gagné un seul tournoi du grand chelem ou n’a terminé n°1 mondial.

En ce qui concerne la Coupe Davis, la dernière victoire des Etats-Unis remonte à 2007, alors que l’Australie n’a plus gagné depuis 2003. Alors, sur qui allez-vous parier en ligne à l'occasion de cette rencontre ?

La nouvelle génération australienne

Dans cette confrontation, l’Australie part favorite face aux Etats-Unis. Alors que cette dernière ne semble toujours pas avoir trouvé de relève à Andy Roddick, l’Australie possède l’une des jeunes générations les plus prometteuses toutes nations confondues. Si Bernard Tomic (23 ans) tarde à confirmer son potentiel, Nick Kyrgios (20 ans) et Thanasi kokkinakis (19 ans) semblent en mesure de faire partie des meilleurs dans les prochaines années. Pour cette rencontre, seul Kokkinakis (opéré de l’épaule en décembre) ne participera pas. Les deux autres joueurs retenus étant Samuel Groth et John Peers.

En face, la principale arme des Etats-Unis est son double composé des redoutables frères Bryan qui domine le double depuis plus de dix ans.

éanmoins, ils semblent moins en forme depuis 1 an. Les deux joueurs de simple sont John Isner (11e mondial) et Jack Sock (24e mondial). Isner peut poser des difficultés grâce à son service, mais Sock parait encore trop léger. Néanmoins, la faiblesse des joueurs australiens, c’est leur mental et le fait qu’ils s’énervent très rapidement.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères