Tout sur les paris mutuels

Tout sur les paris mutuels

Le 01/07/2010 | 1 commentaire

Quand on parle de paris sportifs, tout le monde voit très bien de quoi il s’agit. Quant au Pari Mutuel Urbain, ou PMU, c’est la même chose. Mais que se passe-t-il quand on mélange les deux ? Et bien on parle de paris sportifs mutuels, une tendance qui semble prendre de plus en plus de place dans le pays.

Principe du pari mutuel

Le pari mutuel consiste à faire parier les joueurs entre eux. Le principe est simple, l’ensemble des enjeux misés par les parieurs est mutualisé en une somme commune qui est ensuite redistribuée aux gagnants au prorata de leurs mises et après déduction d’un prélèvement proportionnel, destiné notamment à financer l’opérateur servant d’intermédiaire. Pour faire simple, les uns gagnent ce que les autres perdent. C’est de cette manière que le PMU fonctionne depuis des années et c’est d’ailleurs ce qui le différenciait normalement des opérateurs sportifs classiques.

Les opérateurs de paris mutuels, qu’il s’agisse de courses hippiques ou de tout autres sports comme c’est en train de se développer en ce moment, sont différents des opérateurs classiques. Dans ce système, l’opérateur joue le rôle d’intermédiaire entre les parieurs et centralise leurs paris. Ainsi il n’est pas intéressé financièrement par le résultat des courses, ou rencontres, mais seulement par le volume des paris. Ce fonctionnement assure un échange plus sain et est moins enclin à des dérapages tels que des matches truqués… C’est aussi un moyen d’échanger des moments de convivialité et d’émotions.

Un fonctionnement des cotes tout à fait différent

Dans les paris sportifs traditionnels, les cotes sont élaborées par des bookmakers, ou plus précisément par ce que l’on appelle des « traders ». Dans les paris mutuels, au contraire, les cotes sont faites par les joueurs en fonction du nombre de mises. C’est pourquoi on parle alors de rapport probables et non de cotes fixes, car elles ne sont pas élaborer de la même manière et sont susceptibles d’évoluer jusqu’à la dernière minute. Ainsi dans un pari mutuel, l’opérateur vous propose des rapports probables à un instant donné. Cependant, seule la cote finale prise au moment de la fin de prise de jeu est utilisée pour le calcul des gains. Lors d’un pari mutuel, vous ne connaissez donc la cote finale de votre pari qu’après la publication des résultats.

France-pari et Friendbet, deux façons de faire du pari mutuel

Au début du mois de juin 2010, l’ARJEL a dévoilé la liste des opérateurs qui sont dorénavant autorisés à exercer en France leur activité d’opérateurs de jeux en ligne. Parmi eux se trouvait un opérateur de pari mutuel, autre que le PMU bien évidemment, FrancePari. La PME toulousaine propose donc du pari sportif mutuel en ligne légal dans l’hexagone. Une première ! Son fonctionnement est le même que celui décrit plus haut et permet de parier sans passer par l’intermédiaire d’un véritable bookmaker au sens propre.

Friendbet est également une société de paris sportifs mutuels en ligne mais possède un fonctionnement original et qui lui est propre. Chez eux, pas de système de cotes, ni fixes, ni probables, on parie entre amis comme on le ferait sans passer par internet. Avantage, grâce au site internet, vous avez la possibilité de parier de l’argent entre amis de chaque coin du monde. Le site a d’ailleurs pris le pari de miser sur le concept de convivialité avec une vraie interface sociale semblable à certains réseaux sociaux.

Vos réactions (1)
Perso man, le 02/07/2010

il existe aussi une autre forme de paris mutuels ou on peut parier sur un évènement ou son contraire, un pari est alors comme une action avec un carnet d'ordre des OUI et des NON. cela ressemble plutot a un marché à terme puisque le pari (le contrat) se termine à une date donnée lu sur la bourse d'echange de paris: PARIER.FR


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères