PMU : le « Quinté+ Collectif », c'est quoi ?

PMU : le « Quinté+ Collectif », c'est quoi ?

Le 18/06/2011 | Réagissez à cet article 

Le 18 juillet prochain, le PMU lancera dans tous ses points de ventes en France et dans les DOM le « Quinté+ Collectif », un moyen de parier qui se veut avant tout convivial.

Comment le Quinté+ Collectif fonctionne ?

Que ce soit entre amis ou entre débutants et connaisseurs, le Quinté+ Collectif permettra aux parieurs de s’unir de deux à dix joueurs autour d’un pari hippique commun. Les joueurs rempliront un ticket unique et après l’avoir validé dans le point de vente, chaque joueur se verra attribué un récépissé. Le jeu d’argent est applicable dans toutes les formules (Combiné du Champ, Quinté+ spot…) et son coût sera identique à celui d’un Quinté plus simple ou combiné.

Un moyen convivial de faire des paris hippiques

Le PMU a visiblement souhaité rompre avec la compétition qu’il y avait dans les jeux de paris hippiques. Effectivement, cette activité, plutôt individualiste, poussait les parieurs à se confronter les uns les autres. Désormais, ces derniers pourront unir leur savoir-faire afin de mieux analyser les chances de remporter le gros lot.

Cependant, certaines personnes diront que la solidarité et la convivialité s’arrêtent lorsque le jackpot sera remporté. En effet, imaginons un groupe de dix personnes ayant joué au Quinté + Collectif et ayant remporté une somme importante. Certaines personnes de ce groupe n’auront-elles pas le regret d’avoir une infime part du jackpot ? Ainsi, elles pourraient  prétendre que l’argent leur revient car ce sont elles qui ont eu l’idée de miser sur les chevaux gagnants.

BetClic Turf invente la formule « Mega »

BetClic, spécialiste des paris sportifs, s’est également inspiré de l’idée du Quinté+ collectif pour mettre en place le Mega, qui, selon le président du groupe, Nicolas Béraud « propose à tous les amateurs de paris, l'offre Turf la plus conviviale et accessible du marché ».

Le site BetClic Turf innove également en élargissant sa gamme à six paris à 0,50 €, adaptée aux différents profils des parieurs hippiques. Le secteur privé des paris hippiques semble bien se porter d’autant que le groupe a décidé de nommer comme ambassadeur José Covès, journaliste hippique depuis près de 40 ans.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères