Euro Millions : des gagnants pas comme les autres

Euro Millions : des gagnants pas comme les autres

Le 16/05/2014 | Réagissez à cet article 

L’argent et la politique sont décidément 2 univers bien proches. Au-delà des lobbys et des scandales en tous genres, le couple qui avait remporté la modique somme de 185 millions d’euros en 2001, va jouer un rôle central lors du prochain vote concernant l’indépendance de l’Ecosse.

Vous souhaitez participer au prochain tirage européen ? Rendez-vous sur le site www.fdj.fr et laissez-vous guider, vous pourrez valider votre grille en quelques clics.

De l’Euro Millions aux affaires politiques

C’est une grande première, le couple qui avait remporté une petite fortune il y a 3 ans avait ensuite « reversé » plus de 3 millions d’euros au parti politique défendant l’indépendance de l’Ecosse. Ces fervents partisans du détachement de l’Ecosse du Royaume-Uni ont ainsi financé 80% de la campagne de ce parti très populaire en Ecosse (nommé « Yes Scotland »). Le plus improbable est que le vote (qui n’est qu’un référendum) concernant le souhait des Ecossais à voir leur pays indépendant ou non aura lieu en septembre prochain.

Le versement de ces 3 millions d’euros à Yes Scotland pourrait donc éventuellement changer l’histoire du pays, tout simplement. Le couple Weir n’y va pas par 4 chemins, lors d’une récente allocution, ils indiquèrent qu’il « aurait été étrange de ne pas soutenir la campagne du Oui ».

Le Oui va-t-il l’emporter ?

A ce jour, les sondages sont défavorables envers les partisans du Oui. En effet, les estimations de vote indiquent que le Non capterait l’attention de 47% contre seulement 38% pour le Oui. Notons toutefois qu’il y a 15% d’indécis, ce qui est suffisant pour faire pencher la balance. Les actions militantes vont se multiplier d’ici au mois du septembre lorsque le vote aura lieu.

Sans nul doute, une bonne partie de celles-ci auront été financées par des gagnants de l’Euro Millions. Malgré ce gain absolument colossal, le couple Weir n’a pas pour autant perdu ses convictions, preuve que l’argent ne peut pas tout changer.

Et si vous remportiez le gros lot, financeriez-vous un parti politique ? Epongeriez-vous les dettes de celui-ci ? Impliqueriez-vous dans une campagne ? Autant de questions que l’on peut se poser uniquement lorsque la fortune est là. A vous de jouer dès le prochain tirage de l’Euro Millions.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères