Patrick Bruel critique la taxation de François Hollande à 75%

Patrick Bruel critique la taxation de François Hollande à 75%

Le 06/04/2012 | 1 commentaire(s)

Patrick Bruel revient avec fracas sur les la proposition du candidat socialiste, François Hollande, de taxer à hauteur de 75% les personnes gagnant plus d’un million d’euros par an. Cette mesure est selon lui « confiscatoire », même s’il appelle à voter pour le candidat de la rose.

Patrick Bruel s’insurge contre la taxation d’Hollande à 75%

Dans un récent entretien, l’un des chanteurs préférés des Français et joueur de poker, à savoir Patrick Bruel (« Casser la voix », « Place des grands hommes », etc…), donne son avis sur le souhait du candidat socialiste de taxer les plus riches à hauteur de 75% de leurs revenus. L’artiste estime que cette mesure est à la limite de la spoliation. Même s’il est ravi de participer à l’effort collectif pour assurer une protection sociale digne de ce nom aux habitants français, il estime qu’une certaine limite ne peut pas être franchie.

A ce jour, il est important de rappeler que cette tranche d’imposition oblige aux heureux ménages de reverser 50%, ce qui est déjà énorme selon le joueur de Winamax Patrick Bruel. Il juge même « très compliqué » d’être de gauche de nos jours tout en appelant à voter pour le parti de la rose.

La France a un réel problème avec la réussite de ses concitoyens

Au-delà des dires de Patrick Bruel, il semblerait que la mentalité française soit réellement singulière. En effet, la notion de « réussite » est presque un gros mot dans l’hexagone. Les riches sont clairement les plus taxés en Europe, ce qui explique notamment le fait que bon nombre d’entre eux s’exilent. Selon sa sensibilité politique, on peut estimer que reverser 50% de ses revenus est un devoir civique, ou, une aberration. Mécaniquement, les « riches » sont ceux qui « semblent » créer de la richesse en créant des emplois et donc de la croissance.

Cela étant, par les temps qui courent, et comme en atteste la montée de Jean-Luc Mélenchon, il semblerait qu’il faille mettre au pilori ceux qui créent de la richesse. Qui a raison ? Qui a tort ? Ce qui est sûr, si cette mesure est mise en place, les capitaux (les riches) partiront, ce qui reviendra à faire fuir une source de croissance…

Vos réactions (1)
Mignon dominique, le 10/04/2012

je suis à 100 pour cent en parfait accord de monsieur Hollande il est important que les riches donnent pour ceux qui n'ont rien savez vous vivre avec à peine 950 euros mensuel aprés avoir commencer de travailler à 16 ans et mon époux dans les exploitations agricoles ses bien plus jeunes donc marre des riches qui ont du fric et qui pleurent


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères