WSOP 2013 : un Français sponsorisé par Winamax dans les 9 de novembre

WSOP 2013 : un Français sponsorisé par Winamax dans les 9 de novembre

Le 19/07/2013 | Réagissez à cet article 

Ces WSOP 2013 de Las Vegas sont décidément complètement fous. Après plus de 8 jours de compétition, la table finale composée de 9 joueurs a été dévoilée. Parmi ces finalistes, cocorico, il y a un Français qui défendra chèrement sa peau.

Sylvain Loosli dans les 9 finalistes du WSOP 2013

Les affrontements vus au Rio Hotel de Las Vegas valaient le détour, c’est le moins que l’on puisse écrire. Au terme de plusieurs jours d’une âpre bataille, les noms des 9 heureux finalistes ont été dévoilés. Même dans les derniers instants, personne ne savait si, par exemple, Carlos Mortensen, pourtant l’un des favoris dans la dernière ligne droite serait qualifié. Au final, il n’a pas su s’extirper de la bulle menant à la dernière table.

Ce Main Event qui constitue la Ligue des Champions des joueurs de poker va donc se mettre en sommeil pendant quelques mois avant de livrer son verdict final dès le 4 novembre prochain. En effet, la grande finale tant attendue se déroulera au Penn and Teller Theather en plein automne, de quoi faire saliver les amateurs de poker comme les 9 finalistes eux-mêmes. Il est important de souligner que même le dernier de cette tablée exceptionnelle repartira avec un « minimum » de 733 000 dollars, de quoi financer quelques mois de vacances.

Dès le 4 novembre, la finale du Main Event débutera

L’excellente surprise vient d’un Français âgé de 26 ans se nommant Sylvain Loosli. En effet, il fera partie des heureux élus qui se disputeront la victoire finale au début du mois d’octobre. Il s’agit du 2ème Français à atteindre ce niveau d’un Main Event WSOP. Il est originaire de Toulon dans le Var, mais il joue depuis pas mal de temps depuis Londres.

Sylvain Loosli démarrera la finale en bonne posture puisqu’il termina 6ème avec plus de 19 millions de jetons, de quoi jouer crânement sa chance. Il devra toutefois faire face à JC Tran, Amir Lehavot ou encore Jay Farber.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères