Comment BetClic compte se refaire au niveau du poker

Comment BetClic compte se refaire au niveau du poker

Le 16/11/2013 | Réagissez à cet article 

BetClic est un opérateur de poker en ligne qui est lui d’être inconnu des joueurs. Toutefois, il vit dans l’ombre des 2 géants que sont PokerStars et Winamax. En cette fin d’année 2013, BetClic s’est lancé dans un challenge de taille, à savoir augmenter ses parts de marché de 50%.

Objectif : Passer de 8 à 12% en 12 mois

Le groupe proposant des jeux en ligne BetClic-Everest est l’un des plus importantes sur le vieux continent. Il fait partie des opérateurs phares, notamment en France, même si, sur des segments différents, le PMU (paris hippiques) ou encore Winamax (poker en ligne) le supplante. Véritablement, BetClic n’est pas un leader du marché, mais son aura est certaine auprès de nombreux joueurs. Sa plateforme multi-paris lui permet de proposer une offre vaste et des conditions de jeux satisfaisantes (cotes aussi alléchantes que possibles compte tenu des conditions fiscales en France).

Dans le cadre d’une récente présentation, les gérants de BetClic-Everest ont clairement indiqué vouloir passer à la deuxième vitesse concernant le secteur du poker en ligne. Même si les mises ont diminué ces derniers mois et notamment lors du dernier trimestre, le groupe est confiant quant à une relance de ce marché qui fut une poule aux œufs d’or depuis 2013 (en tout cas en prenant en compte sa progression).

Une retour au premier plan possible ?

Selon les dirigeants, ces turbulences vont se calmer (-17% lors des 3 premiers trimestres 2013 versus les 3 premiers trimestres 2012…) et le ciel bleu revenir sur un marché pourtant à la peine. En matière de chiffrage, à ce jour sur le segment du poker en ligne, le groupe BetClic-Everest ne pèse que 8%, mais leur objectif est de peser 12% lors du dernier trimestre 2014. Un objectif ambitieux, mais réaliste puisqu’hormis les 2 géants (Winamax et PokerStars), tout est possible.

Depuis la rentrée, BetClic a notamment lancé de nouveaux tournois, un circuit Live et un programme VIP du meilleur effet, sans oublier des applicatifs pour les mobiles très performants. Aussi, des posts publicitaires offensifs ont été diffusés. Enfin, pour la prochaine Coupe du Monde de football, les joueurs pourront recevoir les conseils de Sonny Anderson, un ancien joueur de l’OM et de l’ASM notamment (il a également réalisé un passage remarqué au FC Barcelone), de quoi crédibiliser leur offre liée aux paris sportifs.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères