Coupe du monde de rugby 2015 : conseils pour parier

Coupe du monde de rugby 2015 : conseils pour parier

Le 02/09/2015 | Réagissez à cet article 

La coupe du monde de rugby est attendue par tous les amoureux du ballon ovale. Lors de cette édition, le plateau sera particulièrement relevé et certains paris sportifs pourront valoir de l’or. Voici quelques conseils pour parier avec justesse lors de la coupe du monde de rugby 2015.

Il y a peu de surprise en rugby

Contrairement au football, les surprises sont très rares lors d’un match de rugby. En effet, autant la 112ème nation faut faire match nul ou battre le Brésil en football, autant ce scénario est impossible lors d’une rencontre de rugby.

En effet, les différences physiques et les différences dans le cadre de la préparation sont abyssales entre une équipe faible et l’une des meilleures au monde.

A ce titre, les phases de poule permettent de voir des matchs animés avec des scores fleuves. Nous vous recommandons donc de ne pas miser sur ces matchs déséquilibrés, car les cotes sont très faibles.

Les choses sérieuses débutent lors des quarts de finales

Face à ce constat montrant qu’il y a véritablement 2 mondes en matière de rugby, les matchs indécis ne débuteront que lors des quarts de finales (hormis quelques matchs de poule comme la Nouvelle-Zélande contre l’Argentine, Angleterre contre l’Australie ou la France contre l’Iralnde).

Il faudra donc prendre en compte le début de la compétition de chaque équipe et ne pas oublier que les nations du sud ont souvent l’avantage (même en Angleterre). Aussi, pensez à bien analyser les confrontations entre les équipes, car il s’agit d’une donnée clé.

Qui va remporter la coupe du monde de rugby 2015 ?

Les bookmakers ont quant à eux déjà placé leurs paris sportifs concernant les vainqueurs. En effet, la Nouvelle-Zélande est la grandissime favorite (cote de 2,10 contre 1), et, seules l’Angleterre (4,40 contre 1) et l’Afrique du Sud (5,50 contre 1) semblent pouvoir résister.

D’autres nations pourraient créer la sensation, mais leurs chances sont maigres. C’est le cas de l’Irlande (8,25 contre 1), de l’Australie (8,25 contre 1) qui a perdu de sa superbe et de la France (14,50 contre 1).

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères