Parties de poker clandestines dans l’Essonne

Parties de poker clandestines dans l’Essonne

Le 06/12/2018 | Réagissez à cet article 

En France il est interdit d’organiser des jeux d’argent en dehors d’un cadre privé lorsqu’on n’est pas un casino, un cercle de jeux ou un site disposant de l’agrément de l’ARJEL. Mardi 27 novembre, une dizaine de personnes ont été interpellées par la police dans le cadre de parties de poker clandestines à Savigny-sur-Orge, commune limitrophe de Viry-Châtillon.

Huit personnes interpellées

Cette intervention de la police du service central des courses et jeux (SCCJ) n’est pas le fruit du hasard. Il aura fallu une enquête de plusieurs mois pour mettre la main sur les organisateurs de ces parties de poker clandestines. Au total, sur la dizaine de personnes interpellées, huit ont été présentées à la justice pour « tenue de maison de jeu de hasard en bande organisée », dont certaines étaient déjà connues de la police pour vol et trafic de stupéfiants.

Les parties se déroulaient principalement dans des appartements et dans un bar abandonné situés dans la commune de Savigny-sur-Orne à une vingtaine de kilomètres au sud de Paris dans le département de l’Essonne.

Au départ, les parties ont débuté autour d’une seule table avant que le groupe ne se divise et que des parties soient organisées dans plusieurs lieux différents. En plus des organisateurs et des joueurs, des croupiers semi-professionnels et des hôtesses participaient également à ces parties clandestines. Les joueurs pouvaient notamment profiter de massages.

Lors de ces parties de poker clandestines, d’importantes sommes d’argent étaient mises en jeu, et les organisateurs pouvaient gagner 50000€, voire 100000€ par mois par l’intermédiaire d’un buy-in ou d’une commission sur les mises.

Que dit la loi française concernant le poker

En France, le poker n’est pas interdit en dehors des casinos, des cercles de jeux et des sites disposant d’un agrément de l’ARJEL. On a tout à fait le droit de jouer au poker entre amis, et heureusement. On peut même jouer pour de l’argent. Par contre, dans ce cas la loi française interdit de faire de la publicité pour les parties de poker et que les organisateurs prélèvent de l’argent (inscriptions, commission sur les mises…). De plus, ces parties ne doivent pas être publiques.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères