Djokovic-Murray : 80 € offerts pour parier sur la finale

Djokovic-Murray : 80 € offerts pour parier sur la finale

Le 29/01/2011 | Réagissez à cet article 

La finale de l’Open d’Australie 2011 aura lieu dimanche. C’est une finale inédite où l’on ne retrouve ni Rafael Nadal, ni Roger Federer. Elle opposera Novak Djokovic à Andy Murray, deux joueurs qui se connaissent bien.

Vous pouvez parier en ligne pour gagner de l'argent !

Inscrivez-vous sur SAjOO : de 10 € à 80 € offerts

  1. Créez un compte SAjOO en 3 minutes.
  2. Déposez entre 10 € et 80 € sur votre compte.
  3. SAjOO double votre 1er dépôt d’argent (80 € maximum).
  4. A vous de parier en ligne pour gagner de l’argent !

Novak Djokovic favori ?

Les statistiques et le classement sont favorables au Serbe. En effet Djokovic est le numéro 3 mondial et l’Ecossais est classé 5ème à l’ATP. Les deux hommes se sont rencontrés 7 fois au cours de leur carrière, et Djokovic l’a emporté 4 fois, mais les trois dernières rencontres ont été remportées par l’Ecossais. Alors Murray a-t-il un avantage psychologique ?

Des demi-finales très différentes

Les demi-finales des deux hommes ont été très différentes. « Djoko » a battu Roger Federer 7-6 , 7-5, 6-4, une victoire nette qui  montre l’état d’esprit du joueur dont l’objectif annoncé pour 2011 est la place de numéro 1 mondial. Il est aussi fort de sa victoire avec la Serbie en coupe Davis contre la France. Djokovic est dans une spirale positive.

Andy Murray a eu plus de difficultés à vaincre l’Espagnol David Ferrer. Il a concédé un set et a dû passer par deux tie-breaks dans le second et quatrième set. Le match a été difficile mais son sang-froid a fini par venir à bout de l’Espagnol, qui était pourtant fort de sa victoire contre son compatriote Rafael Nadal.

Pour l’histoire

Les motivations d’Andy Murray pourraient être le grand moteur de cette finale. Il  a déjà participé à deux finales du Grand Chelem (en 2008 à US Open et l’année dernière à l’Open d’Australie), les deux fois, Roger Federer l’a empêché de toucher aux coupes. Une occasion de gagner enfin un Grand Chelem sans devoir se heurter à sa bête noire.

Mais cette finale est aussi l’occasion pour Andy Murray de rentrer dans l’histoire du sport britannique. Depuis 1934 et Fred Perry, aucun britannique ne s’est imposé lors d’un tournoi du GC. Murray a déjà marqué le tennis britannique en étant finaliste mais il veut désormais être vainqueur.

Alors, si l’avantage est pour Novak Djokovic qui n’a concédé qu’un seul set durant le tournoi, les motivations de Murray peuvent s’avérer décisives dans une partie qui va se jouer surtout au mental.

80 € offerts sur SAjOO ici !

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères