ParionsWeb est partout, sur internet et à la télé !

Le 15/06/2010 | Réagissez à cet article 

Avec la libéralisation du marché des jeux d’argent en ligne, la FDJ doit faire face à un problème nouveau, la concurrence. Pour contrer les leaders européens, ParionsWeb mise tout sur le matraquage publicitaire.

ParionsWeb bataille face à la nouvelle concurrence légale

Peu habituée à la course aux joueurs, la société publique se retrouve confrontée à des bookmakers déjà leaders à l’étranger. La FDJ met le paquet pour attirer les parieurs vers son nouveau site de paris en ligne, ParionsWeb. Le site mise tout sur sa palette d’experts, anciennes stars du foot ou journalistes. Un casting composé de Jackson Richardson, Richard Dacoury, Christophe Dominici, Bixente Lizarazu, Christophe Dugarry rejoignant les consultants-experts déjà présents, Basile Boli, Karl Olive, Lionel Rosso. Chacun dans sa spécialité prodiguera ses conseils avisés aux internautes en quête d’aide au pari.

Pour l’instant, les paris sont limités aux sports les plus populaires que sont le football, le tennis et le basketball. Mais très vite ParionsWeb étendra ses paris à la Formule 1, au handball et au volleyball. Quant au rugby, il se fait attendre.

Le bookmaker investit internet et notre télé

Le principal atout de la FDJ reste son impact publicitaire et ses spots devenus cultes. Le leader du jeu de grattage compte bien faire parler de sa nouvelle activité et pour ça ne lésine pas sur les moyens. La FDJ truste déjà les petits écrans pour la promotion de ParionsWeb et Parions Sport, l’offre papier du Loto foot.

Concernant internet, impossible de cliquer sans tomber sur un de leurs pop-ups verts et jaunes. Impossible de ne pas savoir que pour le lancement du site, 50 € de bonus est offert pour toutes nouvelles inscriptions. Faites un premier dépôt de 5 à 100 euros et le site vous rajoute 50% de ce montant.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères