Brésil-Colombie, l’heure de vérité pour le pays hôte

Brésil-Colombie, l’heure de vérité pour le pays hôte

Le 03/07/2014 | Réagissez à cet article 

Tout le Brésil va une nouvelle fois être très tendu lors de ce quart de finale contre la Colombie. Dans cette Coupe du Monde qui ressemble à une Copa America, les Brésiliens devront se lâcher pour se défaire des excellents Colombiens.

Le Brésil est favori selon les bookmakers

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, les Brésiliens sont, aux yeux des bookmakers, favoris de ce quart de finale contre la Colombie. Après un match miraculeux contre le Chili (barre de Pinilla à la dernière seconde, double arrêt de Julio César lors de la séance des tirs au but), les Brésiliens vont devoir montrer autre chose que lors des 4 derniers matchs (Cameroun, Croatie, Mexique, Chili).

La défense est de façon stupéfiante aux abois (pourtant Thiago Silva et Daniel Alves devaient être des garanties notables), le milieu de terrain est famélique (Luis Gustavo, Paulinho) et l’attaque est portée pour un Neymar en feu (mais diminué suite à une blessure face au Chili). Notons que le Brésil ne dispose pas d’un N°9 de renom, Fred est trop juste et Jô a des carences techniques incroyables.

Dans le cadre des paris sportifs, le Brésil dispose d’une cote aux alentours de 1,80 et la Colombie de 4,25 (étonnant vu leur excellent niveau).

Attention à la Colombie et leur Maestro

Lors de ce match qui s’annonce épique, les Brésiliens devront se méfier de l’équipe de Colombie qui est très équilibrée. Sur chaque ligne, plusieurs joueurs cadres peuvent faire la différence dont James Rodriguez qui a éclaboussé la Coupe du Monde de toute sa classe depuis 2 semaines.

Egalement, Ospina est très solide dans les buts et Yepes est plus fringant que jamais en défense centrale. Et que dire de Cuadrado dont les percées sont de véritables saignées dans les défenses adverses.

En somme, nous estimons que ce duel sera bien plus équilibré que ne peuvent laisser penser les cotes des bookmakers. Clairement, si Neymar est absent, la Colombie aura un boulevard pour se qualifier. Si la perle du FB Barcelone est là, il faudra que les Auriverdes sortent de leur torpeur au risque de connaitre une âpre déception chez eux.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères