Tennis : le scandale des matchs truqués

Tennis : le scandale des matchs truqués

Le 18/01/2016 | Réagissez à cet article 

En ce 21e siècle, le sport ne cesse d’être touché par des affaires de dopages, corruptions, matchs truqués et autres tricheries. Une très grande variété de disciplines semble être touchée. Ce qui énerve le plus dans toutes ces affaires, ce sont les autorités sportives qui souvent ferment les yeux, quand elles ne participent pas directement. On vient d’apprendre que le tennis, où le manque de transparence a été mainte fois critiqué, serait l’objet d’une vaste affaire de paris truqués.

Le début d’un scandale

A l’origine de ces révélations, on trouve deux médias. Le premier n’est autre que l’immense groupe de média britannique, la BBC. Le second est le site américain d’information, Buzzfeed. Ces deux médias ont réussi à récupérer plusieurs documents prouvant que certains joueurs ou anciens joueurs ont participé ou participent à des paris truqués. Ces derniers seraient organisés par des parieurs situés principalement dans le nord de l’Italie, en Sicile, et en Russie. On en retrouverait également quelques-uns en France.

A l’origine, l’enquête prend ses sources après le match entre Nikolay Davidenko et Martin Vassallo Arguello en 2007. Le Russe, alors favori, abandonne au début du 3e set, laissant la victoire à l’Argentin. Parallèlement, le site de paris sportifs en ligne Betfair remarque que le montant des paris sur la victoire de Martin Vassallo Arguello était anormalement élevé, 7 millions de dollars, soit 10 fois plus que d’habitude. Après une enquête, Davydenko sera blanchi en 2008 par l’ATP.

A l’époque, plusieurs joueurs avaient déjà avoué avoir été approchés pour truquer leur match. Il semblerait que les choses ont continué et continuent toujours. Ainsi, Novak Djokovic vient de révéler qu’il avait lui-même été approché en 2007. On lui aurait alors promis 200 000 dollars pour qu’il perde, ce qu’il a refusé.

Plus de 70 joueurs concernés et couverts par l’ATP

Selon la BBC et Buzzfeed, plus de 70 joueurs seraient concernés par cette affaire de matchs truqués, dont un certain nombre faisant partie du top 50. Il y aurait notamment des vainqueurs de tournois du Grand Chelem. La démarche est souvent la même : le joueur est approché en marge d’un tournoi, et se voit offrir une certaine somme d’argent (plus dizaines de milliers d’euros), pour perdre son prochain match.

Le pire dans tout ça, c’est que l’ATP serait au courant de ces pratiques, mais qu’elle ferait tout pour dissimuler les faits. Sans oublier les joueurs qui ont été approchés et qui ont refusé. Pourquoi n’ont-ils jamais rien dit ?

L’impact

Au final, ces révélations, et celles qui devraient suivre dans les prochains jours risquent de mettre à mal le tennis professionnel, alors même que se déroule l’Open d’Australie. Un sport où les soupçons de dopages sont déjà forts, alors que l’ATP serait également accusée de les cacher pour ne pas dégrader l’image du tennis. On en revient à se demander si un sport a déjà été propre ces 60 dernières années.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères