Les règles du Blackjack

Les règles du Blackjack

Le 09/07/2009 | 2 commentaires

Le Blackjack est un jeu de cartes américain avec mises, dont les origines remonteraient notamment au jeu de cartes français le « vingt-et-un ». Connu dès le 19ème siècle, son nom vient de la manière dont été déterminé le banquier : il s’agissait de mélanger et distribuer les cartes « face visible à tous » jusqu'à ce qu'un valet de pique (« black jack » en anglais) sorte et désigne le banquier.

Un jeu simple et prenant

Le Blackjack est un jeu de carte qui se joue le plus souvent avec quatre jeux de 52 cartes (deux d'une couleur, deux d'une autre) dans les casinos terrestres. Sur internet, les programmes de jeu utilisent généralement un seul jeu mais qui est intégralement remélangé après chaque coup afin d’éviter les fraudes comme le comptage de cartes.

Le principe est simple. Il s’agit d’obtenir 21 points ou de s'en approcher le plus possible, sans jamais dépasser cette valeur. Cependant, si le joueur atteint 21 points en 3 cartes ou plus on le considère comme le « point 21 » et non pas comme un « Black jack ».

Les rois, dames et valets sont appelées les « cartes hautes » et représentent chacune 10 points. Les As valent 1 point ou 11 points selon ce que décide le joueur. Le reste des cartes comptent pour leur valeur faciale.

Lors des parties, on compte de un à sept joueurs. Chacun joue individuellement contre le croupier. A l'annonce « faites vos jeux ! », les joueurs posent leur mise devant eux, dans une case prévue à cet effet sur le tapis de jeu. A l'aide d'un sabot qui renferme les six jeux de 52 cartes, le croupier va distribuer (une par une et dans le sens des aiguilles d'une montre) deux cartes à chaque joueur ainsi qu'à lui-même.

Les cartes distribuées aux joueurs sont visibles par tous mais seule la première donnée au croupier est retournée. La seconde, dont le croupier ne connait pas la valeur, reste tournée face contre le tapis jusqu’à ce que tous les participants aient joué.

Attention : En France, le nombre de jeux de cartes dans un sabot est de 6, soit 312 cartes, mais cela diffère selon les pays. Par exemple, il a en principe 8 jeux de 52 cartes aux Etats-Unis, soit 416 cartes, et 4 au Royaume-Uni, donc 208 cartes.

Le vocabulaire utilisé lors d’une partie de Blackjack

Après la distribution des cartes, le croupier va proposer des cartes supplémentaires à chaque joueur, en commençant par celui à sa gauche. Le joueur a alors plusieurs possibilités de jeu :

Rester

S'il ne veut pas de carte ou s'il n'en veut plus, le joueur dit clairement « Je reste » à l’intention du croupier. Dans les casinos terrestres, ce choix est généralement accompagné d’un geste qui consiste à tendre la main, paume vers le bas et doigts tendus, et à l'agiter une seule fois de gauche à droite. Le croupier passe alors au joueur suivant.

Tirer

Le joueur demande des cartes supplémentaires (autant qu'il veut). Là aussi, un geste est de mise dans les casinos : il s’agit de taper la table du bout des doigts. Si une des cartes demandées fait dépasser le total de 21, on dit que le joueur « brûle » et le croupier ramasse immédiatement sa mise.

Séparer ou « split »

Si un joueur obtient deux cartes de la même valeur, il peut séparer ces deux cartes afin de jouer avec deux jeux. Pour cela, il doit miser la même somme qu’au départ. Une fois les jeux séparés, le joueur joue chaque main de la même façon qu'une main simple (toutefois, s'il a séparé deux As, il ne peut tirer qu'une seule carte supplémentaire par As).

Si le joueur remporte la mise sur les deux jeux, il aura gagné deux gains en un coup. Si le joueur perd sur un jeu, il ne gagne pas mais ne perd rien. Enfin, s'il perd sur les deux jeux, il aura perdu deux fois en un coup.

Doubler

Lorsque les deux cartes reçues donnent un total de 9, 10 ou 11, le joueur peut doubler sa mise. S'il double, le joueur ne recevra qu'une seule carte supplémentaire. A noter qu’au Blackjack américain, le joueur double face cachée (on appelle cela le « doubling down ») et ne voit sa valeur qu’une fois le jeu du croupier terminé.

S'assurer

Lorsque la carte du croupier est un As, le joueur peut prendre une « assurance » contre le possible blackjack du croupier. Il doit alors poser, dans la case prévue sur le tapis, une mise équivalente à la moitié de sa mise initiale.

  • Si le croupier fait Blackjack, le joueur perd alors sa mise de départ mais double sa mise d'assurance, ce qui revient à rembourser sa mise initiale.
  • Si le croupier ne fait pas Blackjack mais perd, le joueur gagne le coup mais perd sa mise d'assurance. Enfin si le croupier ne fait pas Blackjack mais gagne quand même, le joueur perd sa mise d’assurance ainsi que sa mise de départ.

La phase finale du tour

Lorsque le croupier a fini de servir les joueurs et de ramasser les mises de ceux qui ont perdu, il découvre sa carte cachée. Le jeu du croupier est automatique et dépend entièrement des règles fixées par le règlement (qui varient rarement en fonction des casinos). En effet, à chaque fois que le total de son jeu est inférieur ou égal à 16 le croupier doit prendre une carte supplémentaire, et chaque fois que son total est égal ou supérieur à 17, il reste.

Après connaissance de son résultat, le croupier procède aux remises des gains en débutant par le joueur à sa droite. Il double la mise de tous ceux qui ont plus que lui et ramasse la mise de ceux qui ont moins. S'il a « brûlé », c'est-à-dire dépassé les 21 points, le croupier double toutes les mises encore en jeu.

En cas d’égalité, il restitue la mise des joueurs qui ont le même nombre de point que lui. Enfin, les joueurs qui ont un Blackjack « naturel » (As + carte haute) reçoivent l'équivalent d'une fois et demi leur mise.

Vos réactions (2)
Blackjack2175, le 04/03/2010

Désolé, petite confusion dans les remarques : - Les cartes distribuées aux joueurs sont visibles par tous mais seule la première donnée au croupier est retournée. La seconde, dont le croupier ne connait pas la valeur, reste tournée face contre le tapis jusqu’à ce que tous les participants aient joués. Pas en France due à la règle dite "European no Hole Card", le croupier ne se donne qu'une seule carte, la deuxième sera distribuée seulement quand tous les joueurs ont joué.


Blackjack2175, le 04/03/2010

Bonjour, Quelques précisions : - Le Blackjack est en fait à l'origine la main composée de l'As de pîque + Valet de pîque. D'où le nom "Valet Noir". - " intégralement remélangé après chaque coup afin d’éviter les fraudes comme le comptage de cartes" FAUX ! Et nous l'avons déjà dit ici : http://www.kuzeo.com/casinos/24/les-differentes-fraudes-aux-casinos. Le comptage de cartes n'est absolument et définitivement pas considéré comme de la fraude ni comme une tricherie, c'est une technique de jeu qui utilise le cerveau du joueur, rien de plus. S'il y a fraude ou tricherie, il y a interdiction, et rien n'interdit le comptage de cartes. ;) - Les As valent 1 point ou 11 points selon ce que décide le joueur. Pas tout à fait, le résultat est toujours à son avantage. Un As+9 sera un soft20 et non un Soft10. Par contre un As+9+2 ne sera jamais considérée comme un "Soft22", c'est un 12. Dès lors que l'As compté comme 11 donne un total supérieur à 21, il sera compté comme 1 automatiquement, sinon il sera compté comme 11. - Les cartes distribuées aux joueurs sont visibles par tous mais seule la première donnée au croupier est retournée. La seconde, dont le croupier ne connait pas la valeur, reste tournée face contre le tapis jusqu’à ce que tous les participants aient joués. - on dit que le joueur « brûle » et le croupier ramasse immédiatement sa mise. Non, il "bust" ou "saute". "Brûler" est le fait de retirer 5 cartes au sabot en tout début de partie. - Lorsque les deux cartes reçues donnent un total de 9, 10 ou 11, le joueur peut doubler sa mise. Depuis 2007, le double est possible sur n'importe quel total à la première main (sur les deux premières cartes donc). Sauf sur un Blackjack mais ça va de soit....:) Pas en France due à la règle dite "European no Hole Card", le croupier ne se donne qu'une seule carte, la deuxième sera distribuée seulement quand tous les joueurs ont joués. - S'il a « brûlé », c'est-à-dire dépassé les 21 points, le croupier double toutes les mises encore en jeu La paiement est de 1:1 ("even money")...il ne double rien, il donne 1€ pour 1€ misé. Seule l'assurance est payée 2:1 (là le joueur gagne double) mais il ne peut parier que la moitié de sa mise initiale ; et le Blackjack est payé 3:2 (1.5€ pour 1€ misé)


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères