Les règles du Bingo

Les règles du Bingo

Le 17/08/2009 | 2 commentaires

En famille ou avec les amis, souvent pratiqué en période de fête, le Bingo traditionnel possède des vertus de rassemblement que beaucoup d’autres jeux lui envient.

D'ailleurs, c’est peut-être là le succès du Bingo !

Configuration du Bingo 90 Ball

Chaque joueur a reçu, ou acheté, un ou plusieurs cartons en début de partie. Les cartons sont proposés de manière aléatoire mais les nombres fétiches font souvent l’objet d’un choix ciblé. Sur chacun d’eux, on trouve une grille comportant trois lignes et neuf colonnes. Il y a cinq numéros par ligne pour un total de quinze sur le carton.

Un meneur de jeu « boulègue » (mélange) alors un sac ou se trouve 90 numéros (de 1 à 90) et tire au sort une boule ou un jeton. Il annonce ensuite à voix haute le numéro inscrit sur cette boule ou ce jeton. L’excitation est alors palpable dans l’assemblée et chacun scrute attentivement son carton afin de savoir si le numéro s’y trouve. Si c’est le cas, le joueur  le recouvre d’un signe distinctif prévu à cet effet comme un haricot ou encor un sucre. Les joueurs ont la possibilité d’amener moult porte-bonheur et « gris-gris » s’ils sont superstitieux !

Il existe d'autres variantes de Bingo que le 90 Ball.

La différence entre le Bingo et le Loto

Ils sont proches et pourtant différents. Pourquoi ? Car même s’ils sont basés sur le hasard et que le numéros sortent un après l’autre de façon aléatoire, les grilles des joueurs ne sont pas basées sur le même principe.

Au Loto, les joueurs cochent les numéros qu’ils veulent en fonction de leur intuition ou superstition. Au Bingo, les grilles des joueurs sont cochées en fonction des numéros qui sortent ! Les joueurs n’ont pas choisi leurs numéros. Dans cette mesure, c’est donc le contraire du Loto.

Déroulement d'une partie de Bingo

Une partie se joue généralement en 3 temps :

  • Dans un premier temps il faut couvrir une ligne entière, souvent appelé « QUINE ». Le premier joueur ayant atteint cet objectif doit se déclarer avec force et fracas à l’assemblée en criant « QUINE ». Il y a vérification par le meneur et tirage au sort en cas d’égalité.
  • La deuxième étape est en fait exactement la même que la première.

Mais c’est là que la pression monte…

Car arrive à grand pas le « Carton Plein », autant dire le summum de la partie, offrant généralement le plus gros lot. Il s’agit de couvrir entièrement tous les numéros et de s’écrier « CARTON PLEIN » en cas de réussite. Le détenteur du carton plein est très souvent considéré comme le grand vainqueur de la partie.

Vos réactions (2)
Saka, le 27/09/2014

Je trouve ce jeu très cool..et même que j'ai très envie de l'apprendre et d'avoir des personnes avec qui le jouer.merci de me revenir...j'aime le bingo...


Hommad el hafi, le 01/07/2014

malgré mon age avancé je veux bien jouer au bingo


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères