Ludovic Lacay remporte l'EPT San Remo : un money time décisif

Ludovic Lacay remporte l'EPT San Remo : un money time décisif

Le 13/10/2012 | Réagissez à cet article 

Comme nous vous l’annoncions en début de semaine, Ludovic Lacay était l’un des outsiders de cet EPT de San Remo. Après un final de folie, Ludovic Lacay a su se défaire des autres concurrents en table finale afin de décrocher la plus belle victoire de sa courte carrière.

745 000 euros pour Ludovic Lacay

Au fil des jours, même si le nombre de Français diminué, la qualité était toujours au rendez-vous, notamment via Laurent Polito et Ludovic Lacay. Jusqu’à la dernière journée, Ludovic Lacay s’est accroché pour s’offrir une victoire d’exception. Sa ténacité et sa combativité lui ont permis de décrocher les étoiles, celles qu’il avait dans les yeux au moment de la dernière main du heads-up final.

Au cours de cette étape de l’EPT de San Remo au buy-in de 5 300 euros, les surprises furent nombreuses et les rebondissements intenses. Ludovic Lacay, joueur professionnel de l’équipe de joueurs de Winamax a démarré sa carrière en 2007.

Même s’il a souvent été bien placé (total des gains de plus de 2 millions d’euros), il n’avait jamais couché son nom à côté du libellé « Vainqueur ». Suite à une encourageante 16ème place au World Series of Poker en 2009, Ludovic Lacay faisait partie d’une nouvelle génération française ambitieuse.

Un final épique face au Canadien Jason Lavalee

Toutefois, le chemin fut long pour Ludovic Lacay, notamment à cause d’un Jason Lavalee, affronté en heads-up final, très bon et très malin. Mais c’était sans compter que Ludovic Lacay qui a sorti l’artillerie lourde dans le money time. Ces derniers temps, les joueurs de la team Winamax sont à l’honneur, notamment suite à la victoire de Davidi Kitai à l’EPT de Berlin.

En somme, alors que le field était composé de près de 800 joueurs venant de plus de 50 pays différents, le total du Prizepool a frôlé les 4 millions d’euros. Le Canadien repart avec 538 000 euros, le Russe Artem Litvinov avec 283 000 euros et Angelo Recchia avec 225 000 pour ne citer qu’eux. Prochaine étape en République Tchèque au mois de décembre, il fera clairement plus froid…

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères