Winamax écarté par la Belgique et le PSG ?

Winamax écarté par la Belgique et le PSG ?

Le 10/04/2012 | Réagissez à cet article 

Winamax est l’une des rooms les plus emblématiques de France. Grâce à son essor depuis quelques années, Winamax est une référence dans l’hexagone. Toutefois, son partenariat avec le PSG a du plomb dans l’aile, alors que le marché belge vient de lui fermer les portes.

Winamax pourrait être écarté du PSG version Qatar

Depuis le début de la saison de football de la Ligue 1, le PSG est sur le devant de la scène. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. En effet, grâce aux pétrodollars injectés par les Qataris, le PSG est entré dans une nouvelle dimension, ce qui lui a permis de recruter des joueurs de renoms (Pastore, Menez, Motta, Sirigu) et ainsi de retrouver le haut du classement (actuellement 2ème).

Seulement, les investisseurs Qataris estiment que ce nouveau PSG doit obtenir plus de ses sponsors, au même titre que le Real de Madrid ou encore Manchester United. A ce titre, la rumeur selon laquelle le contrat de sponsoring de Winamax ne serait pas reconduit enfle. A noter qu’il s’agit actuellement de la dernière année de contrat pour la room française. Les Qataris souhaiteraient un seul sponsor de renommée internationale, cela s’annonce difficile pour Winamax de lutter contre des multinationales (Nike, Bwin, etc….).

La nouvelle législation belge ferme les portes du royaume à Winamax

Aussi, alors que Winamax comptait beaucoup sur son internationalisation pour devenir bénéficiaire, il semblerait que la donne ait changé. En effet, alors que la taxation française en matière de poker en ligne est l’une des plus importantes, Winamax a besoin d’investir à l’étranger comme aux Etats-Unis pour être à l’équilibre comptable.

Seulement, la nouvelle législation belge oblige les opérateurs internet à disposer d’un partenariat avec un casinotier en dur présent sur le sol belge. Winamax ne remplissant pas cette condition, plus aucun joueur belge ne pouvait accéder à l’interface de Winamax depuis le Belgique. Cette nouvelle législation empêche donc à Winamax de capter de nouveaux clients. Heureusement que Marc Simoncini, principal actionnaire, a démenti les rumeurs qui le disaient vouloir se retirer de Winamax !

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères