Le SCOOP monte en puissance cette semaine

Le SCOOP monte en puissance cette semaine

Le 12/04/2016 | Réagissez à cet article 

La série de tournois de poker en ligne Spring Championship of Online Poker (SCOOP) a débuté depuis le 3 avril. Cet évènement organisé chaque année depuis 2009 par PokerStars est l’un des plus attendus par les joueurs en ligne. Ce week-end marquera le début des deux Main Events qui se concluront le 19 avril pour une dotation totale de 1 million d’euros.

La dernière ligne droite

En tout, le SCOOP 2016 garantit un prize pool supérieur à 4 millions d’euros. Tout au long du mois d’avril, plusieurs tournois de poker en ligne ont permis à différents joueurs de remporter des gains de plusieurs milliers d’euros. A l’issue de ces 50 tournois SCOOP, ceux qui auront terminé au moins deux fois parmi les places payées se voient offrir un accès direct à un freeroll avec 5 000 € offerts.

Le SCOOP permet également au meilleur joueur, c’est-à-dire celui qui arrivera au sommet du classement des joueurs SCOOP 2016, de repartir avec 5 000 €.

Cette semaine, c’est l’occasion de participer aux derniers tournois et d’essayer de vous qualifier pour l’un des deux Main Events. Au moins 5 places sont garanties.

Main Event SCOOP High

Le plus important des deux Main Events est le SCOOP High. Il débute ce dimanche 17 avril à 20h et se déroule sur 3 jours, jusqu’à la finale qui a lieu le mardi 19 avril. Vous pouvez vous y qualifier grâce à l’un des autres tournois SCOOP ou en payant le buy-in de 500 €. Le prize pool garanti est de 750 000 €. Outre son gain, le vainqueur remportera également une montre d’une valeur de 1 000 €.

Main Event SCOOP Bas

Le second Main Event du SCOOP 2016 s’intitule le SCOOP Bas et il débute et termine en même temps que le High. Il se déroule donc aussi sur 3 jours, pour un prize pool garanti de 250 000 €. De même, le vainqueur, en plus de ses gains, se verra offrir une montre d’une valeur de 1 000 €. Pour y participer, vous pouvez soit essayer de vous qualifier grâce aux tournois de cette semaine, ou alors payer le buy-in de 50 €.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères