Les paris sportifs bientôt chez PokerStars ?

Les paris sportifs bientôt chez PokerStars ?

Le 09/04/2015 | Réagissez à cet article 

Ce n’est plus qu’une question de mois et PokerStars devrait prochainement lancer son offre de paris sportifs. Annoncée depuis la fin de l’année 2014, cette nouvelle offre a été lancée en version bêta durant la journée du 31 mars 2015. PokerStars devrait également s’étendre vers les ligues fantasy et les jeux de casino en ligne.

Des résultats en progression

PokerStars est détenu par le géant canadien Amaya Gaming. Plus précisément, c’est en juin 2014 que l’entreprise de paris en ligne québécoise  à racheté la société Oldford Group pour un montant proche de 4,9 milliards de dollars. Via cette acquisition, Amaya Gaming a pu récupérer PokerStars et Full Tilt Poker.

Parallèlement, l’entreprise canadienne s’est séparée de quelques sociétés comme Cadillac Jack, ce qui lui a rapporté 346 millions d’euros. Grâce notamment à tous ces mouvements, Amaya Gaming a réussi à faire progresser ses résultats financiers. Ainsi, en 2014, la société a réuni 622 millions d’euros de revenus contre 136 millions l’année précédente. Au final, les profits nets pour l’année 2014 atteignent les 135 millions d’euros.

Bien sûr, ces résultats ont explosé en grande partie grâce à l’acquisition de PokerStars.

Qu’en est-il des paris sportifs ?

Depuis la fin de l’année 2014, PokerStars annonce que des paris sportifs seront bientôt possibles sur le site. Le 31 mars 2015, une version bêta-test de ces paris sportifs a été lancée. Pour le moment cette version bêta n’est pas encore disponible sur le territoire français.

Néanmoins, il est prévu que l’offre soit étendue à l’international durant les deux prochains trimestres. PokerStars suit la voie de Winamax qui s’est également lancé récemment dans les paris sportifs en ligne. Il va donc falloir encore être patient pour bénéficier d’une offre suffisamment complète de paris sportifs accessibles depuis la France.

La société Amaya Gaming ne compte pas s’arrêter là puisque, outre les paris sportifs, elle souhaite également étendre l’offre de PokerStars au marché des casinos en ligne, des jeux sociaux et à celui des ligues fantasy, c'est-à-dire des ligues sportives virtuelles jouées sur internet. Avec toute cette offre, Amaya Gaming aimerait franchir la barre du milliard d’euros de revenus fin 2015.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères