PokerStars contre le data mining

PokerStars contre le data mining

Le 14/05/2012 | 1 commentaire(s)

Le célèbre site de poker en ligne, PokerStars, est en train de mettre en œuvre plusieurs plaintes contre les plateformes qui collectent des données sur les mains jouées, à savoir celles pratiquant le data mining.

PokerStars en croisade contre le data mining

Depuis de nombreux mois, les dirigeants de chez PokerStars estiment que le data mining est particulièrement néfaste pour les joueurs du monde entier, ceux qui jouent sur son réseau mais aussi ceux évoluant sur d’autres plateformes. Afin de stopper la collecte de différentes données sur des milliers de joueurs, PokerStars prépare une procédure contre plusieurs établissements spécialisés dans le data mining comme Sharkscope (qui porte bien son nom), Official Poker Rankings ou encore Poker Table Ratings. Selon le site de poker en ligne PokerStars, ces dernières effectuent des actions qui sont contraires aux conditions générales d’utilisation de leur site.

De plus, PokerStars estime que cette pratique est purement et simplement une violation de la propriété intellectuelle propre à chaque jour.

De nombreuses infos sont collectées sur chaque joueur

Cette collecte infinie de données réalisée sur chaque joueur peut en perturber un bon nombre. En effet, de nombreux joueurs plus expérimentés peuvent s’en servir afin de détecter les points faibles de leurs adversaires, souvent parmi les débutants. A ce titre, les mains jouées sont caduques puisque les uns ont des informations importantes sur les autres. Selon les dires de Lee Jones, l’un des décideurs chez PokerStars, cela crée un environnement de jeu assez néfaste et négatif. Cette plateforme de poker en ligne est d’ailleurs prête à tout mettre en œuvre pour que les sites de data mining ne collectent plus aucune donnée sur leur site. N’oublions pas que les sites de data mining facturent leurs services à l’égard des joueurs de poker.

Sharkscope et Official Poker Rankings sur le point de céder

Deux sites spécialisés dans le data mining, à savoir Sharkscope et Official Poker Rankings, pourraient ne plus proposer leurs services dans les prochains jours, en tout cas partiellement. Selon PokerStars, d’autres devraient suivre mais rien n’est moins sûr.

Vos réactions (1)
Olivier, le 05/08/2012

c'est surtout mauvais pour leur image , grace au data mining on s'apercoit que 99.9% des joueurs sont en négatif , et pour certains des gains insignifiants....


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères