PokerStars.be arrive en Belgique

PokerStars.be arrive en Belgique

Le 11/02/2012 | Réagissez à cet article 

PokerStars, l’un des premiers sites de poker en ligne en France, vient d’obtenir un agrément afin d’ouvrir son site en Belgique. Peut-être le début d’un grand nombre de licences pour le site et ses futurs partenaires en Europe.

PokerStars et Circus Groupe, un partenariat gagnant

C’est en octobre 2010 que le site français et le groupe de casinos belge ont décidé de créer un partenariat afin de s’imposer sur le marché du poker en ligne. Afin de proposer leur service aux joueurs belges, les partenaires ont du subir une phase de tests supervisée par la Commission des Jeux Belge.

Conformément à la législation belge en vigueur, PokerStars a été forcé de trouver un partenaire qui dispose de casinos réels, pour pouvoir en créer un en ligne. Circus Groupe, par l’intermédiaire de sa société Gambling Management S.A., dispose en effet du casino de Namur.

Une arrivée en Belgique

Après avoir lancé sa version test avec succès en 2011 sur le sol belge, l'opérateur de jeux commence bien l’année 2012 puisqu’il vient d’obtenir le sésame, un agrément ! Avec leur licence d’opérateur en ligne en poche, PokerStars et Circus Groupe lancent donc le site Pokerstars.be.

Guy Templer, le directeur commercial du groupe PokerStars, n’a pas caché sa joie en confiant aux journalistes  que « PokerStars est fier d’être un des premiers opérateurs agréés en Belgique ».

PokerStars veut « s’imposer dans les nouveaux marché régulés »

Cette licence n’est ni la première et sûrement pas la dernière que PokerStars vient d’obtenir. Le site de poker a déjà décroché quatre licences en Europe : en Italie en 2008 avec PokerStars.it, en France bien sûr avec PokerStars.fr, en Estonie avec PokerStars.ee et enfin au Danemark avec PokerStars.dk. A chaque fois que l’opérateur de jeux d’argent ouvre un autre site, il se réfère à la législation et aux règles du pays.

Mais le site n’est pas le seul à vouloir s’imposer en Europe puisqu’Unibet, Partouche et Bwin ont tous déposé des dossiers de demandes d’agrément pour les paris sportifs pour pouvoir disposer d’une licence et ouvrir leurs sites.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères